1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment chiner des bougeoirs et des chandeliers
2 min de lecture

Comment chiner des bougeoirs et des chandeliers

REPLAY - Les bougeoirs et les chandeliers existent sous plusieurs formes. Il y en a pour tous les goûts.

Les chandeliers sont présents sur les brocantes (image d'illustration)
Les chandeliers sont présents sur les brocantes (image d'illustration)
Crédit : JOE KLAMAR / AFP
Comment chiner des bougeoirs et des chandeliers
00:02:48
micros
La rédaction numérique de RTL

Les bougeoirs et les chandeliers sont de toutes les formes et sur toutes les brocantes : girandoles à poser, ornées ou non de pampilles, ou simples bougeoirs à main composés d’une soucoupe, d’une bobèche et d’un anneau où glisser le doigt pour le tenir, il y en a pour tous les goûts.

Une girandole est un chandelier à plusieurs branches. La bobèche correspond à la petite pièce ronde, à rebords, en verre ou en métal, qui recueille la cire fondue, comme une collerette. Les pampilles sont les petits pendentifs en cristal ou en verre qui décorent l’ensemble.

Chiner les accessoires des chandeliers

Le chandelier est plus haut que le bougeoir. Ce n’est pas une question de nombre de branches contrairement à ce que l’on croit. Utiliser des bougies c’est plus facile qu’hier, elles ne sont plus au suif qui dégageait une odeur épouvantable. 

Les bougies ont longtemps été faites de suif (de graisses animales donc), ou de cire d’abeille, ou encore de spermaceti ou blanc de baleine (substance présente dans la tête de l’animal), qui étaient des denrées très prisées.

À lire aussi

Des accessoires comme les éteignoirs à bougies sont faciles à trouver sur les brocantes. Ils ressemblent à un manche avec une petite clochette au bout et se chine partout pour 10 euros. De même pour les mouchettes qui servaient à couper les mèches des bougies. Ce sont des petits ciseaux équipés d’une petite boîte pour récolter les extrémités brûlantes de la mèche. On en trouve à partir de 10 euros.

2.000 euros

Une belle pièce en argent peut atteindre plus de 2.000 euros, mais il est aussi possible de trouver des petits chandeliers des années 50, à 20 euros. Un modèle en bronze à 4 branches Napoléon III, vaut une cinquantaine d’euros et un chandelier électrique des années 70, coûte environ 60 euros.

Il y a évidemment des orfèvres connus comme Christofle qui ont fabriqué des chandeliers ou des bougeoirs et cela fait monter leur cote. A notre que trouver une paire de chandelier, c’est plus rare et donc plus cher. Mais on peut facilement se faire plaisir, et vive les diners aux chandelles. 

Le prix dépend de l’époque de fabrication, des matériaux utilisés, de la notoriété de l’orfèvre, et enfin du modèle bien sûr.

Service
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire