1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Centrafrique : les militaires "abusaient sexuellement les enfants" contre de l'argent assure une ONG
1 min de lecture

Centrafrique : les militaires "abusaient sexuellement les enfants" contre de l'argent assure une ONG

REPLAY - Plusieurs militaires français sont soupçonnés d'abus sexuels, notamment sur des enfants en Centrafrique, à Bangui. Une enquête préliminaire a été ouverte à Paris.

Des enfants en Centrafrique, en avril 2014 (illustration)
Des enfants en Centrafrique, en avril 2014 (illustration)
Crédit : AFP PHOTO/MIGUEL MEDINA
Centrafrique : les militaires "abusaient sexuellement les enfants" contre de l'argent assure une ONG
01:25
Brice Dugénie & Cécile De Sèze

Plusieurs militaires français sont soupçonnés d'abus sexuels, notamment sur des enfants en Centrafrique, à Bangui. C'est un document confidentiel de l'ONU qui a informé les autorités françaises l'année dernière. Une enquête préliminaire a été ouverte à Paris. Elle concerne une quinzaine de nos soldats, et les faits se seraient produits aux abords du plus grand camp de réfugiés entre décembre 2013 et mai 2014, les premiers mois de l'intervention française dans le pays. 

De la nourriture et de l'argent contre des "faveurs sexuelles"

À chaque fois, le même scénario. "Dans la plupart des cas, il s'agit d'enfants qui ont faim, qui approchent les militaires pour leur demander de la nourriture", raconte Paula Donovan, directrice adjointe de l'ONG Aids Free Word. À ces demandes, les militaires français répondent : "Je te donnerai de la nourriture en échange d'une faveur sexuelle", ajoute Paula Donovan qui a consulté le rapport de l'ONU. "Ils abusaient sexuellement ces enfants avant de leur donner un peu de nourriture ou d'argent", affirme-t-elle.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'enfants qui ont faim, qui approchent les militaires pour leur demander de la nourriture

Paula Donovan, directrice adjointe de l'ONG Aids Free Word

Six enfants ont été entendus par les humanitaires des Nations unies, certains parlent de viols répétés. Une enquête interne a également été ouverte au sein de l'armée française.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/