1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Ascométal : "Dès 2014, nous allons créer des emplois", dit le repreneur
1 min de lecture

Ascométal : "Dès 2014, nous allons créer des emplois", dit le repreneur

INVITÉ RTL - L'offre française a été choisie pour reprendre l'entreprise de sidérurgie. "Notre seul objectif, c'est de développer Ascométal", explique Franck Supplisson, le repreneur.

L'État soutient l'offre reprise française d'Ascométal. (archives)
L'État soutient l'offre reprise française d'Ascométal. (archives)
Marie-Pierre Haddad

Ascométal va conserver ses six sites dans l'Hexagone. Le tribunal de commerce de Nanterre a choisi l'offre de reprise française, porté par l'énarque Frank Supplisson et l'industriel Guy Dollé

"C'est une bonne nouvelle pour Ascométal. Cela va permettre de maintenir cet acteur français de façon autonome et indépendante. Il ne va pas se faire absorber par un grand concurrent d'un grand pays émergent, il ne va pas se faire dépecer par des gens en provenance d'autres continents", explique Franck Supplisson. 

Des emplois maintenus

1.900 emplois seront ainsi conservés. "Seulement quelques postes seront réduits sur les fonctions administratives et de support. 97% des emplois Ascométal seront maintenus", explique le haut-fonctionnaire. 

"Il y a 15 ans, cette entreprise était le leader européen incontesté. Depuis, il n'a cessé de décliner parce qu'il a été revendu à quatre reprises à un concurrent italien ou des fonds spéculatifs. Notre seul objectif, c'est de développer Ascométal", insiste Franck Supplisson. 

D'après lui, son offre a été retenue car "nous avons un projet industriel qui est le meilleur sur le plan social et financier et aussi pour les produits fabriqués par la marque. C'est la seule offre qui maintenait tous ces segments d'activité".

Redevenir le leader des aciers spéciaux

Franck Supplisson annonce que "dès 2014, il y aura des embauches chez Ascométal, sur des fonctions commerciales, techniques et industrielles. Il a des besoins et les volumes s'accroissent puisque le marché automobile européen est en train de redémarrer".

"Même si c'est une entreprise en redressement judiciaire, elle a un chiffre d'affaires qui s'accroît. Il faut le sauver dans la durée et que dans quatre ans, la France redevienne le leader européen des aciers spéciaux. On a énormément de travail mais ce n'est pas cela qui fait peur", ajoute-t-il. 

À écouter

Ascométal : "Dès 2014, nous allons créer des emplois", dit le repreneur
00:03:50
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte