1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Airbus veut devenir "le leader mondial du marché" dit son PDG
1 min de lecture

Airbus veut devenir "le leader mondial du marché" dit son PDG

INVITÉ - Fabrice Bregier vient de livrer le premier exemplaire de l'A350, à la compagnie Qatar Airways, 7 ans après le lancement du projet. Il devrait être rentable vers 2019.

Fabrice Bregier, le PDG d'Airbus à Paris en mars 2014
Fabrice Bregier, le PDG d'Airbus à Paris en mars 2014
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Airbus veut devenir "le leader mondial du marché" dit son PDG
00:05:47
Airbus veut devenir "le leader mondial du marché" dit son PDG
00:05:49
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

C'est un signe de réussite pour le savoir-faire aéronautique français. Airbus a livré son premier exemplaire de l'A350 à Qatar Airways le 22 décembre, plus de 7 ans après le lancement du projet. En tout, l'avion aura coûté 10 milliards d'euros. Son PDG, Fabrice Bregier, qui a rejoint la compagnie aérienne en même temps que le lancement de l'A350, estime que c'était un "travail énorme pour l'industrie aéronautique, un très grand développement."

"On doute en permanence parce qu'on va à l'extrême de ce que permettent les nouvelles technologies, cet avion aura un potentiel de croissance de 20 ans, explique-t-il. On s'attaque à un marché de 5.000 appareils", soit "un montant de 1.000 milliards de dollars".

L'A350 commandé par plus de 40 compagnies

Le PDG d'Airbus assure que l'A350 a "de grandes qualités" : il réduit les consommations de kérosène de 20% à 25% par rapport aux autres engins, mais c'est aussi un avion qui a une cabine pus large, plus confortable pour les passagers. "C'est extrêmement important de pouvoir à la fois transporter des passagers dans le confort et de façon plus économique", poursuit-il.

Toujours d'après Fabrice Bregier, il y a déjà une commande de 780 avions par plus de 40 compagnies aériennes dans le monde. Le marché est de 7.000 appareils environ, et Airbus "pense pouvoir adresser la moitié de ce marché". "L'objectif d'Airbus est d'être le leader mondial et donc d'avoir plus de la moitié du marché mondial, sachant que sur ce secteur nous sommes que deux, Airbus et Boeing", ambitionne Fabrice Bregier. Selon lui, l'A350 sera rentable à la fin de la décennie, soit vers 2019.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/