1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Air France : pourquoi les pilotes refusent obstinément toute remise en cause de leurs avantages
2 min de lecture

Air France : pourquoi les pilotes refusent obstinément toute remise en cause de leurs avantages

ÉDITO - Les pilotes ne parlent pas que de leurs conditions de travail. Mais c'est vraiment l'avenir de la compagnie aérienne qui est en question.

Une manifestation près du siège d'Air France à Paris, le 8 octobre 2015
Une manifestation près du siège d'Air France à Paris, le 8 octobre 2015
Crédit : AFP / Dominique Faget
Air France : pourquoi les pilotes refusent obstinément toute remise en cause de leurs avantages
00:02:29
Air France : pourquoi les pilotes refusent obstinément toute remise en cause de leurs avantages
00:02:11
Bénédicte Tassart & Loïc Farge

Les pilotes d'Air France entrent dans la grève à partir de samedi 11 juin et pour trois jours. Ce n'est pas à cause de la loi El Khomri. Rien à voir non plus avec l'Euro. C'est un hasard du calendrier. Les pilotes devaient appliquer un accord qui date d'il y a quatre ans et qui réduit leur rémunération de 2%. Mais aujourd'hui ils reviennent en arrière parce qu'ils estiment que la direction ne fait rien pour assurer la viabilité d'Air France.

Les trois syndicats des 3.600 personnels navigants accusent Air France-KLM de privilégier la filiale néerlandaise. Le mariage Air France-KLM date d'il y a douze ans. Dans la corbeille, Air France devait pesait les deux-tiers du nouveau groupe. Mais selon les pilotes, les effectifs de KLM ont augmenté de 23% ; ceux de la compagnie française, eux, ont chuté de 8%. Les taxes, les redevances aéroportuaires, les cotisations sociales : tout serait plus avantageux aux Pays-Bas. Facile avec tout ça de gagner pour KLM, selon les pilotes d'Air France. Alors ces derniers réclament davantage d'avions longs courrier dans leur flotte, et donc davantage de personnel.
Si ça bloque aujourd'hui, c'est parce qu'il n'y a plus de pilote. Entendez : il n'y a plus de patron. Alexandre de Juniac est parti. Le nouveau, Jean-Marc Janaillac, n'arrive que début juillet. En attendant, impossible de prendre des décisions.

Air France peut disparaître

La question va au-delà de l'équilibre entre Air France et KLM. Pourquoi ? Les pilotes ont raison de poser la question. Mais il faut aller plus loin encore : où va Air France ? Pour la première fois depuis 2008, Air France affiche des bénéfices mais ce n'est dû qu'à un pétrole peu cher. Quand le prix de l'or noir va remonter, que va-t-il se passer ? Air France peut disparaître. Donc il faut d'urgence un plan , une direction à suivre.

On ne va pas dire quand même que l'aéronautique n'a pas d'avenir. Il y a de la place pour Air France, à condition que la compagnie ait une stratégie. Pour l'instant, comme tous les trois mois, on discute d'un énième accord entre les pilotes et la direction. Savez-vous combien d'accord y a-t-il déjà ? Près de 250 !

La note du jour

16 sur 20 au géant de l'affichage JCDecaux qui, enfin, nous donne du wifi gratuit sur les Champs-Élysées.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire