1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. À Beauval, le succès des pandas booste l'économie locale
2 min de lecture

À Beauval, le succès des pandas booste l'économie locale

En quelques mois, Yuan Zi et Huan Huan ont attiré les foules au zoo de Beauval. Un succès tellement important que le parc animalier a explosé son chiffre d'affaire et projette d'importants investissements.

Succès fou pour Huan Huan, au zoo de Beauval qui attire les foules, le 23 août 2012.
Succès fou pour Huan Huan, au zoo de Beauval qui attire les foules, le 23 août 2012.
Crédit : ALAIN JOCARD - AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

C'est un privilège dont peu de pays peuvent se targuer : posséder des pandas dans ses zoos. Seulement dix-sept parcs animaliers dans le monde ont cette chance.

En France, un couple de pandas géants prêté par la Chine, a été installé en 2012 au parc de Beauval, à Saint-Aignan-sur-Cher, dans le Loir-et-Cher. Depuis leur arrivée, «la pandamania» s'est emparée de la région. Yuan Zi et Huan Huan (prononcez "Ruan Ruan") ont ameuté plus d'un million de personne, soit 67% de plus qu'en 2011.

Beauval est ainsi devenu le site touristique le plus fréquenté de la région Centre, loin devant les célèbres châteaux de Chambord et de Chenonceau.

Un succès très rentable qui profite à toutes les espèces

Ce succès qui dépasse toutes les prévisions a permis au zoo, ces derniers mois de remplir les caisses, et d'investir. Avec 32 millions d'euros de chiffre d'affaire réalisés en 2012 et autant en 2013, le directeur de cette entreprise familiale, Rodolphe Delord, voit désormais les choses en grand. 25 millions d'euros ont ainsi été investis pour le zoo.

À écouter aussi

La superficie devrait prochainement doubler, et le nombre de salariés largement augmenter pour passer de 350 à 500 employés en haute saison. Une résidence hôtelière devrait même ouvrir ses portes en 2014 au cœur de Saint-Aignan-sur-Cher, avant l'ouverture, l'année suivante, d'un hôtel directement sur le parc. «Nous atteindrons une capacité d'hébergement de 900 places», explique Rodoplhe Delord.

Les pandas, véritables stars du site

"Il y a des retombées économiques importantes", explique Emilie Moussard de l'office de tourisme de Saint-Aignan-sur-Cher, une commune de 3500 habitants. "Déjà en terme de fréquentation, plus de gens de la région Centre sont venus découvrir ou redécouvrir le zoo. On a vu aussi beaucoup de personnes venant de la région parisienne. Les hôtels et les chambes d'hôtes sont aussi beaucoup plus sollicités».

Cette année, l'équipe du zoo espère la naissance d'un bébé panda pour prolonger la "Pandamania". Un joli clin d'oeil aussi au cinquantième anniversaire de la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et la France. De quoi alimenter encore une manne déjà bien prospère.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/