1 min de lecture Faits divers

Décès d'un skieur de 7 ans : un adolescent placé en garde à vue puis libéré

L'adolescent de 16 ans qui a accidentellement percuté jeudi un enfant de 7 ans dans les Hautes-Alpes a été placé en garde à vue puis libéré.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le skieur de 16 ans qui a percuté un enfant de 7 ans sur une piste d'une station des Hautes-Alpes a été placé en garde à vue par mesure de sécurité puis libéré. L'enfant est décédé, qui portait un casque, une heure plus tard des suites de ses blessures.

"Il avait été placé en garde à vue jeudi soir pour sa propre sécurité. Il n'y est plus à l'heure qu'il est", a simplement précisé le parquet de Gap, refusant d'apporter plus de précisions sur l'enquête ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident et déterminer "une éventuelle faute pénale" après le décès de la jeune victime.

L'adolescent skiait à vive allure

Jeudi à la mi-journée, un skieur de 7 ans originaire de Rennes a été violemment percuté par un l'adolescent qui descendait une piste bleue de la station de Joue-du-Loup, située dans le massif du Dévoluy. Selon les premiers éléments de l'enquête, révélés par le préfet des Hautes-Alpes, l'adolescent, originaire d'Amiens et en vacances dans la région, skiait à vive allure.

"Il a sauté une butte et n'aurait pas vu le jeune garçon", a indiqué la préfecture des Hautes-Alpes. "Des constatations techniques sont actuellement menées. Des auditions de témoins vont débuter cet après-midi", a souligné le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon, qui est chargé avec la brigade de recherches de Gap de mener l'enquête sur l'accident.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants