1 min de lecture Aviation

Vols en apesanteur : un nouvel Airbus en service

Le premier vol parabolique de Novespace, filiale de l'agence spatiale européenne, s'est déroulé avec succès.

Ce nouvel Airbus A310 volera pour recréer les conditions de l'apesanteur
Ce nouvel Airbus A310 volera pour recréer les conditions de l'apesanteur
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Le vol s'est très bien passé ! Tout le monde a eu l'impression que c'est plus précis, plus doux et plus facile" qu'avec le précédent avion, un A300 qui était "en bout de course" après 18 ans de service, a déclaré enthousiaste le président de Novespace, Jean-François Clervoy.

Les vols qui recréent les conditions de l'apesanteur ne sont pas nouveaux, cela fait déjà plus de 20 ans qu'un Airbus, l'A310 "Konrad Adenauer" a de telles capacités. Novespace, filiale de l'agence spatiale européenne (ESA), en a fait l'acquisition l'an dernier, pour une somme comprise entre 8 et 10 millions d'euros, révision de fond en comble et aménagement inclus. 

Pourquoi recréer les conditions de l'apesanteur ?

Dans plusieurs domaines (biologie, physiologie, science des matériaux, physique des particules, etc), "cela permet d'étudier les effets des petites forces qui existent sur Terre mais sont masquées par la pesanteur", résume le Belge Vladimir Pletser, responsable des vols paraboliques à l'ESA. Pour beaucoup d'expériences embarquées, la durée d'apesanteur offerte par l'avion Zero-G suffit à produire des résultats exploitables, rendant inutile un voyage dans l'espace. 

À lire aussi
Un Boeing 787 à Chicago le 20 mai 2013 (illustration). aviation
Boeing 737 MAX : le constructeur forcé de réduire de 20% sa production

Comment s'envoyer en apesanteur ?

Le secret tient dans la trajectoire parabolique. L'avion, à une vitesse de 810 km/h, se cabre pour atteindre un angle de 47 degrés. Puis la poussée des moteurs est réduite fortement, soigneusement dosée de manière à ce que toutes les forces s'appliquant à l'avion s'annulent.

"C'est grâce à la qualité de pilotage que, pendant 22 secondes, on peut faire croire à l'avion qu'il est dans le vide", explique le président de Novespace. Il est soumis à son seul poids et à l'intérieur, tous les passagers et équipements ressentent "la vraie apesanteur, ce n'est pas une simulation", insiste l'astronaute. 

Le vol est-il accessible au grand public ?

Conçu essentiellement pour embarquer des scientifiques, l'A310 Zero-G n'embarque que peu de particuliers. Néanmoins, en déboursant la bagatelle de 6.000 euros, vous pouvez toujours tenter la prochaine expédition prévue le 17 juin 2015 au départ de Bordeaux. 

Lire la suite
Aviation Espace Airbus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778190735
Vols en apesanteur : un nouvel Airbus en service
Vols en apesanteur : un nouvel Airbus en service
Le premier vol parabolique de Novespace, filiale de l'agence spatiale européenne, s'est déroulé avec succès.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/vols-en-apesanteur-un-nouvel-airbus-en-service-7778190735
2015-05-05 21:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iJyYow5c69-b8HStFX7A5A/330v220-2/online/image/2015/0505/7778190803_ce-nouvel-airbus-a310-volera-pour-recreer-les-conditions-de-l-apesanteur.jpg