1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Volkswagen : ce que pèse vraiment le groupe automobile allemand
1 min de lecture

Volkswagen : ce que pèse vraiment le groupe automobile allemand

REPLAY - Volkswagen, ébranlé par un scandale sur ses véhicules diesel aux Etats-Unis, est un mastodonte aux douze marques, fierté du paysage industriel d'outre-Rhin.

Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Volkswagen : ce que pèse vraiment le groupe automobile allemand
01:53
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Qui dit Volkswagen, dit voiture du peuple. L'entreprise, créée par Ferdinand Porsche, a bâti son succès grâce à la Coccinelle et à la Golf, deux superstars. Mais derrière "VW" se cache tout un univers de marques. En 1964 par exemple, Audi rejoint le constructeur. Puis à la fin des années 1990, le groupe allemand rachète des marques de luxe comme Lamborghini, Bugatti et Bentley. Quelques années plus tard, c'est au tour du Tchèque Skoda et de l'Espagnol Seat.

Au total, la galaxie Volkswagen compte pas moins de douze marques. Avec aussi des poids-lourds (Man et Scania en font partie), ainsi que le fabricant de moto italien Ducati. Avec 120 usines dans le monde et 590.000 collaborateurs - dont plus de 15.000 en France -, c'est une entreprise tentaculaire. Volkswagen a beaucoup bâti son image sur la robustesse, la fiabilité et le sérieux. Une image qui risque d'être sérieusement ébranlée par cette affaire. On parle déjà de "dieselgate".

Rappelons que le diesel a été inventé en Allemagne. Au-delà, c'est d'ailleurs un très mauvais coup pour toute l'industrie automobile, à un moment où ce carburant essayait de casser son image de pollueur.

Toyota aussi a eu des soucis

Volkswagen n'est pas le seul géant a vaciller. Été 2009, alors qu'il est depuis peut numéro un mondial, Toyota  doit opérer le plus grand rappel de voitures de son histoire en Chine. Six mois plus tard, c'est un véritable tsunami quand surviennent des problèmes de pédales d'accélérateurs sur plusieurs de ses modèles. Au total, le groupe va rappeler près de 9 millions de voitures dans le monde.

À lire aussi

Loin de s'être écroulé, les Japonais ont retroussé les manches, pris les bonnes décisions pour être encore aujourd'hui en tête des constructeurs dans le monde. Devant un certain Volkswagen.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/