1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vol EgyptAir Paris-Le Caire : des recherches sous-marines "dans les prochains jours"
1 min de lecture

Vol EgyptAir Paris-Le Caire : des recherches sous-marines "dans les prochains jours"

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses annonce qu'un bâtiment de la Marine française va arriver sur la zone de l'accident.

Un vol de la compagnie EgyptAir reliant Paris au Caire a disparu dans la nuit du 18 au 19 mai (image d'illustration)
Un vol de la compagnie EgyptAir reliant Paris au Caire a disparu dans la nuit du 18 au 19 mai (image d'illustration)
Crédit : Andy Buchanan / AFP
Nicolas Bamba & AFP

La recherche de l'épave de l'Airbus A320 de la compagnie EgyptAir qui s'est abîmé en mer Méditerranée dans la nuit du 18 au 19 mai va se renforcer dans les prochains jours. Jeudi 26 mai, le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, qui participe à l'enquête avec les autorités égyptiennes, a annoncé que des recherches sous-marines vont débuter "dans les prochains jours".

Le BEA évoque l'arrivée prochaine "sur la zone de l'accident du bâtiment hydrographique Laplace de la Marine française". Ce navire a appareillé ce jeudi depuis la Corse avec deux enquêteurs du BEA à son bord. Il est équipé d'un système spécialisé pour localiser les balises des boîtes noires. Des discussions sont en cours pour compléter cette opération avec un second navire équipé d'un robot sous-marins d'exploration et de moyens de relevage adaptés à la profondeur de la zone où l'avion s'est abîmé. Cette profondeur est estimée à 3.000 mètres.

Le temps presse avant que les balises cessent d'émettre

Jean-Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères, a révélé que Paris et Le Caire doivent conclure deux contrats avec deux sociétés françaises - Alseamar et Deep Ocean Search - qui doivent aider à la recherche des boîtes noires du MS804. Le temps presse : les balises ne peuvent émettre que pendant environ un mois.

Des débris de l'appareil ont été retrouvés quelques jours après le crash qui a coûté la vie aux 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français. Les causes de la tragédie ne sont pas connues. Le 21 mai, le BEA confirmait une information selon laquelle de la fumée a été détectée dans le cockpit peu avant le drame. Mais la thèse d'une explosion à bord a été démentie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.