1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences conjugales : des mesures mises en place par l'État
1 min de lecture

Violences conjugales : des mesures mises en place par l'État

REPLAY - Un commissariat cannois a, par exemple, installé une assistante sociale dans ses locaux afin d'offrir une plateforme d'écoute aux victimes.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration)
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Violences conjugales : des mesures mises en place par l'État
01:02
Julien Fautrat & La rédaction numérique de RTL

Bernard Cazeneuve annonce, ce mardi 25 novembre, la signature d'une convention entre le ministère de l'Intérieur, la justice et la police afin de mieux lutter contre les violences au sein d'un couple. L'objectif : systématiser le dépôt de plainte des victimes, seuls 16% des femmes osant franchir le pas.

Plusieurs actions sont pourtant menées par l'État pour écouter et aider les victimes. Un commissariat cannois a, par exemple, installé une assistante sociale au sein même de ses bureaux. "Certaines victimes de violences conjugales s'enferment et disent : 'Il a raison de me taper, de m'insulter'", raconte Marjorie Monge-Rofarello.

L'installation de ce bureau permet de mieux repérer les violences physiques et psychologiques. "Quand les assistantes mettent en place le volet social, et que la personne l'accepte, parfois jusqu'au divorce, nous avons très peu de récidives", estime la capitaine Perret-Delfiguer, chargée d'assurer la coordination entre les services. Le taux de plainte dans les Alpes-Maritimes est encore plus faible que dans l'ensemble du pays, seule une victime sur dix franchissant le pas.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/