1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vincent Lambert : un juge administratif des référés statuera rapidement
2 min de lecture

Vincent Lambert : un juge administratif des référés statuera rapidement

REPLAY / RÉACTION - La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait validé le 5 juin dernier l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle de Vincent Lambert.

L'hôpital de Reims où est soigné Vincent Lambert.
L'hôpital de Reims où est soigné Vincent Lambert.
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Vincent Lambert : une juge administratif des référés statuera rapidement
01:26
Cindy Hubert & Valentin Chatelier

L'avenir de Vincent Lambert devrait être statué dans les prochains jours. Alors que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait validé le 5 juin dernier l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle de Vincent Lambert, les médecins du CHU de Reims entendent mercredi 15 juin les avis des proches. La famille du tétraplégique est en effet déchirée. Tandis que ses parents et certains de ses frères et sœurs souhaitent que les médecins continuent les soins, sa femme et son neveu veulent l'arrêt des soins.

Mais selon le juriste en droit public et européen des droits de l'Homme, Nicolas Hervieux, une seule personne a désormais le pouvoir de suspendre la décision. "C'est le juge administratif des référés, c'est-à-dire un juge de l'urgence, qui statuera rapidement", explique-t-il. Il note cependant qu'il "est possible que le marathon judiciaire se poursuive, parce que les parents pourront toujours introduire une multitude de nouveaux recours".

Ce qui a été décidé par les plus hautes juridictions françaises et européennes dans les derniers mois sera très important

Nicolas Hervieux, juriste

Même si des recours sont possibles, la situation "ne repart pas totalement de zéro". "Ce qui a été décidé par les plus hautes juridictions françaises et européennes dans les derniers mois sera très important", résume-t-il. Une décision qui ne devrait selon lui pas être contredite par le juge administratif des référés. "Si les médecins actuels de Vincent Lambert estiment que rien n'a changé, il serait très peu probable que le juge administratif des référés, tout seul, décide de considérer que la situation médicale de Vincent Lambert ne permet plus la décision de l'arrêt des traitements", note le juriste. 

Et l'avenir du tétraplégique pourrait être décidé dans les prochains jours. "Selon toute vraisemblance, si la décision de la fin de vie est adoptée, il ne serait pas parti pour de nouveau des mois et des mois de procédures, mais seulement quelques jours, qui aboutiraient à une possibilité de mise en oeuvre de la décision de fin de vie de Vincent Lambert assez rapidement", lance Nicolas Hervieux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/