1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vincent Lambert : les parents demandent un changement d'établissement en raison d'un conflit d'intérêt
2 min de lecture

Vincent Lambert : les parents demandent un changement d'établissement en raison d'un conflit d'intérêt

REPLAY - Les parents de Vincent Lambert souhaitent que la chef de service du CHU de Reims ne s'occupe plus de leur fils en raison d'un conflit d'intérêt.

Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Les parents de Vincent Lambert demandent le transfert de leur fils du CHU de Reims
01:43
Julien Quelen & Dimitri Rahmelow

Cinq semaines après que la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) a statué en faveur de l'arrêt des soins de Vincent Lambert, les parents du tétraplégique, qui souhaitent le maintenir en vie, tentent une nouvelle procédure. En raison d'un conflit d'intérêt qui lie la chef de service du CHU de Reims à la décision prise par l'instance européenne, les parents et le frère de Vincent Lambert souhaitent qu'il soit changé d'établissement. 

Après la décision de la CEDH, les parents de Vincent Lambert ont relevé que le docteur Daniela Simon était partie prenante lors de l'audience devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme. David Philippon, l'un des frères de Vincent Lambert, accompagnait les parents mercredi 15 juillet pour être entendu par l'équipe médicale et explique que la chef de service n'est pas impartiale. "Madame Simon était médecin conseil, donc médecin officiel, devant la cour des droits de l'Homme. Il y a donc un réel conflit d'intérêt car elle est partisane sur le sujet. On ne peut pas repartir sur un climat de confiance", a-t-il ainsi déclaré au micro de RTL

Les parents menacent de porter plainte au pénal

Les parents et le frère de Vincent Lambert ont en conséquence donné jusqu'à jeudi midi au médecin pour qu'il se récuse. Deux cas de figure peuvent donc désormais se produire, puisque la chef du service pourrait quitter son poste du CHU de Reims. Viviane Lambert, elle, préférerait que son fils soit transféré dans une autre structure. "Si on se bat, c'est bien pour retirer Vincent de  cet établissement qui n'a aucune compétence. Vincent n'est pas mis en fauteuil, il n'a pas de kiné... C'est de la maltraitance ! On va le mettre ailleurs pour qu'il soit pris en charge correctement". 

Si la chef de service ne se récusait pas ou ne répondait pas avant demain midi, les parents et le frère de Vincent Lambert déposeraient très rapidement une plainte aux pénales pour des chefs de poursuite qu'ils n'ont pas souhaité préciser. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/