1 min de lecture Société

Vincent Lambert filmé : "Ça ne m'a pas choqué", dit Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Le journaliste réagit à la diffusion d'une vidéo tournée par des proches du tétraplégique français qui refusent la décision d'arrêt des soins de la Cour européenne des droits de l'homme.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Vidéo de Vincent Lambert : "Ça ne m'a pas choqué", dit Pascal Praud Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud Journaliste RTL

"Si c'était ma fille qui était à la place de Vincent Lambert, je crois que je ferais comme sa mère", affirme Pascal Praud. "Je refuserais qu'on arrête les soins. J'imaginerais qu'un miracle est possible. J’interpréterais les regards et les mouvements, comme un signe d'espoir. Je me raccrocherais à ces histoires merveilleuses qu'on lit parfois sur internet. En un mot : j'y croirais", poursuit-il.

"J'ai vu la vidéo que les amis de Vincent Lambert ont tourné dans la chambre du CHU de Reims, le 5 juin. Au risque de vous surprendre, elle ne m'a pas choqué", avoue le journaliste.

"Sa diffusion a créé la polémique, les médecins parlent de manipulation. Je ne suis pas médecin, mais je ne vois pas un homme en état végétatif. Il a les yeux ouverts. Il réagit, on est d'ailleurs très troublé", raconte-t-il.

Chacun doit anticiper sa fin de vie et écrire comment il aimerait mourir

Pascal Praud
Partager la citation

"Les médecins affirment qu'il n'est pas conscient. Mais que sait-on aujourd'hui du siège de la conscience ?", interroge Pascal Praud.

À lire aussi
La noyade est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans noyade
Canicule : comment éviter les noyades

"En tout cas, chacun doit anticiper sa fin de vie et écrire comment il aimerait mourir, placé dans la même situation que Vincent Lambert. C'est la leçon que chacun devrait retenir de cette dramatique situation", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Vincent Lambert Fin de vie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants