1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉOS - Le clip anti-jihad choc du gouvernement
1 min de lecture

VIDÉOS - Le clip anti-jihad choc du gouvernement

VIDÉOS / ÉCLAIRAGE - Stop-djihadisme.gouv.fr vient d'être mis en ligne, accompagné d'un clip de campagne choc contre l'embrigadement des jeunes Français.

Romain Renner
Romain Renner

Le gouvernement a mis en ligne le site stop-djihadisme.gouv.fr. Annoncée au lendemain des attentats des 7, 8 et 9 janvier, la campagne #StopDjihadisme fait partie d'un grand plan de prévention anti-jihad mis en place par l'État afin de lutter contre l'embrigadement des jeunes Français. 

Un clip choc est diffusé dès l'ouverture du site. Son objectif : démentir les arguments utilisés par les recruteurs jihadistes, notamment lorsqu'ils ferrent leur "proie" sur les réseaux sociaux. Le clip alterne entre reprise des codes de mise en scène des vidéos jihadistes (musique, images de propagande) et images sombres censées représenter la réalité, totalement à l'opposé du discours terroriste.

Un site tourné vers la prévention

"Ils te disent : 'Sacrifie-toi à nos côtés, tu défendras une juste cause'. En réalité, tu découvriras l'Enfer sur Terre et mourras seul, loin de chez toi" ; "Ils te disent : 'Viens fonder une famille avec un de nos héros'. En réalité, tu élèveras tes enfants dans la guerre et la terreur" ; "Ils te disent : 'Rejoins-nous et viens aider les enfants syriens'. En réalité, tu seras complice du massacre de civils" ; "Ils te disent : 'Tu vis dans un monde de mécréants impurs, la vérité est ici'. En réalité, comme seules vérités, tu découvriras l'horreur et la tromperie" sont les messages véhiculés par ce clip de près de deux minutes.

Le reste du site se découpe en plusieurs thématiques afin de "comprendre la menace terroriste". Des intervenants tels que l'anthropologue Dounia Bouzar tentent de "décrypter la propagande". Une section expose également les mesures prises par l'État pour pour y remédier. En pied de chaque page figurent le numéro vert (0 800 00 56 96) et le formulaire en ligne permettant de signaler une "radicalisation violente".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/