Une dizaine d'ex-militaires français passés au jihad

Le gouvernement s'inquiète des risques de radicalisation dans l'armée, estimant qu'une dizaine d'ex-militaires sont passés au jihad.

Un soldat français à Niamey, au Niger, le 2 janvier 2015 (Archives)
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Un soldat français à Niamey, au Niger, le 2 janvier 2015 (Archives)

Selon le ministère de la Défense, une dizaine d'anciens militaires français ont rejoint des réseaux jihadistes. Un chiffre effrayant qui pose le problème de la radicalisation au sein de l'armée.

"On évalue à une dizaine aujourd'hui les anciens militaires qui ont pu être engagés dans ces réseaux-là", a déclaré une source au ministère mercredi 21 janvier, confirmant en partie des informations de la radio RFI et du quotidien L'Opinion.

"Notre préoccupation, ce ne sont pas les anciens militaires (...) c'est de prévenir les phénomènes de radicalisation dans nos armées", a-t-on ajouté de même source.

Il existe des zones grises (..) des postures moins simples entre un simple croyant et un jihadiste

Ministère de la Défense

Les effectifs de la DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la défense), qui mène des enquêtes en interne en liaison avec le renseignement intérieur (DGSI), vont être en conséquence renforcés avec le recrutement de 65 personnes. Le service compte environ 1.000 personnels chargés d'examiner notamment les dossiers de recrutement.

"Il existe des zones grises (..) des postures moins simples entre un simple croyant et un jihadiste. Il y a celui qui peut être tenté par réseau familial, par rencontre, par amitié ici ou là, par capillarité", a-t-on expliqué de même source.

"On a pu repérer ici ou là, dans des lieux bien particuliers, ce type de liens, absolument pas démontrés mais qui exigent de la part de la DPSD un travail extrêmement sérieux et pointu", a-t-on souligné.

Le savoir-faire des soldats radicalisés inquiètent

Après les précédents dans d'autres armées en Afghanistan, le ministère craint notamment que des soldats radicalisés puissent retourner leur armes contre leurs camarades ou utiliser leur savoir-faire en matière de tirs et d'explosifs dans des actions hors des casernes.

La plupart des anciens militaires devenus jihadistes en Irak et en Syrie, issus pour certains des forces spéciales ou de la Légion étrangère, combattent dans les rangs du groupe État islamique, croit savoir RFI.

L'un d'eux commande un groupe d'une dizaine de Français qu'il a formés au combat dans la région de Deir Ezzor (nord-est de la Syrie), selon la radio. "D'autres sont experts en explosifs (...) Il s'agit de jeunes d'une vingtaine d'années, certains convertis, d'autres issus de culture arabo-musulmane", indique également RFI sur son site internet.

Le Drian temporise

Selon L'Opinion, l'un d'eux a servi au 1er Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Bayonne (sud-ouest), un régiment d'élite de l'armée française rattaché au Commandement des opérations spéciales, et y a suivi une formation de commando en techniques de combat, tir et survie.

À l'issue d'un engagement de cinq ans, cet ancien des forces spéciales, issu d'une famille originaire du Maghreb, a rejoint une société de sécurité privée pour laquelle il a travaillé sur des sites pétroliers dans la Péninsule arabique, poursuit L'Opinion sur son site internet. "C'est alors qu'il s'est progressivement radicalisé, se laissant pousser la barbe et adhérant à l'idéologie islamiste", écrit le quotidien, ajoutant, de sources proches du dossier, qu'il aurait ensuite été licencié et aurait rejoint la Syrie. L'ancien militaire, âgé d'une quarantaine d'années, a quitté l'armée française en 1998, précise de son côté la radio Europe 1.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a souligné que ces cas restaient d'une "extrême rareté". Et selon des sources du renseignement, celui de l'ex-parachutiste était "connu".

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776292949
Une dizaine d'ex-militaires français passés au jihad
Une dizaine d'ex-militaires français passés au jihad
Le gouvernement s'inquiète des risques de radicalisation dans l'armée, estimant qu'une dizaine d'ex-militaires sont passés au jihad.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/une-dizaine-d-ex-militaires-francais-passes-au-jihad-7776292949
2015-01-22 08:26:00
http://media.rtl.fr/cache/xDZCgq8tzvHrM3S1p3stQw/330v220-2/online/image/2015/0122/7776292952_french-soldier.jpg