1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO ZAPPEUR - Que revendiquent ces Français qui déchirent leur carte électorale ?
2 min de lecture

VIDÉO ZAPPEUR - Que revendiquent ces Français qui déchirent leur carte électorale ?

Ils ont fait le choix de suivre l'initiative lancée sur Facebook par l’internaute Dominique Béroud qui reproche au système de ne pas être assez démocratique.

Ces Français qui déchirent leur carte électorale
Ces Français qui déchirent leur carte électorale
Crédit : RTL.fr
Ces Français qui déchirent leur carte électorale
01:38
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

"Citoyen, pas électeur". Voici une phrase qui pourrait être brandie par une franche de la population d'ici peu. Un mouvement est né sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. Un mouvement apparu à la suite de la publication d'une vidéo par une internaute. Sur son Facebook, Dominique Béroud a posté une vidéo d'elle en train de déchirer sa carte électorale. Un geste fort, symbolique, et surtout suivi par de nombreux Français. Comme elle, ils déchirent ce qu'elle appelle "un vieux papier". "Il faudrait que tout le monde se mobilise et qu’on arrête de mettre au pouvoir des escrocs", lâche-t-elle par exemple ou encore : "Ce que je  voudrais (...) s’est être consultée de temps en temps sur les décisions qui sont prises dans mon pays", réclame-t-elle avant de militer pour des "assemblées citoyennes".

Comme le font remarquer nos confères des Inrocks, cette initiatrice, dont le geste a été vu plus de 830.000 fois, appartient au groupe Facebook Gentils Virus, comme de nombreux internautes qui l'ont suivie, et qui se définissent comme "des citoyens indépendants issus de divers horizons politiques, mais réunis pour UN objectif commun : Provoquer une assemblée constituante réellement représentative, donc tirée au sort". L'assemblée constituante, ou citoyenne, est un terme emprunter au vocabulaire d’Etienne Chouard, relève aussi Buzzfeed qui a repéré cette nouvelle mode sur les réseaux. Cet enseignant de français à Marseille s'est fait notamment connaître pour son militantisme pour le "non" lors du référendum sur l'Europe. Il est aussi réputé pour être proche d'Alain Soral.

Des Français blasés par tous les politiques

Le raccourci est facile entre la pensée extrémiste d'Alain Soral et ces internautes révoltés. Les Inrocks s'interrogent d'ailleurs sur la spontanéité de la première publication même s'ils précisent que certains internautes ne font pas du tout partie des Gentils Virus. Dominique Béroud a tenu à mettre les choses au clair. Si elle reconnait "suivre le travail des Gentils Virus et d'Etienne Chouard depuis longtemps" car elle a "beaucoup de respect pour ce qu'ils font", l'opération n'est, selon elle, "absolument pas organisée" par eux. 

"Je n'ai personnellement aucune sympathie particulière pour Alain Soral. Je trouve son discours agressif et donc inaudible. Mais je rejoins Etienne Chouard dans son propos lorsqu'il s'explique sur Alain Soral. En démocratie, TOUT LE MONDE a le droit de s'exprimer. (...) Nos politiciens par exemple, ces hors-la-loi, ces bandits, ces voleurs, ces menteurs, ces criminels qui eux parlent librement dans tous les médias sans que personne ne trouve à redire", écrit-elle encore sur son mur Facebook. Et c'est là tout le cœur de leur discours. Le slogan "tous pourris" leur colle à la peau. "À droite, à gauche, l'extrême droite ou l'extrême gauche, ils font tous partie du même système", soupire un autre internaute. Des Français blasés par les politiques en somme, et déçus par tous les partis. Si leur geste a une puissante portée symbolique, ça ne va pas plus loin car il est possible d'aller voter sans le morceau de papier et seulement muni de sa pièce d'identité. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/