1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Un CRS s'en prend à une migrante lors de l'évacuation d'un camp à Paris
2 min de lecture

VIDÉO - Un CRS s'en prend à une migrante lors de l'évacuation d'un camp à Paris

Dans une vidéo postée sur Facebook, on l'entend crier : "Maintenant, tu dégages" après avoir poussé la jeune femme.

Dans une vidéo, on entend le policier crier : "Maintenant, tu dégages" après avoir poussé la jeune femme.
Dans une vidéo, on entend le policier crier : "Maintenant, tu dégages" après avoir poussé la jeune femme.
Crédit : Capture d'écran Facebook
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

Scène de vive tension à Paris. Vendredi 22 juillet dans la matinée, lors de l'évacuation d'un campement sauvage de migrants sous les voies du métro aérien de Jaurès, un journaliste colombien a filmé un CRS s'adressant avec virulence à une migrante.

"Maintenant, tu dégages, t'as compris ?", l'entend-on crier en direction de la jeune femme, vêtue de l'abaya, la robe islamique traditionnelle, et tenant une poussette avec un enfant en bas âge à l'intérieur. Dans son post Facebook, repéré par L'Express, le journaliste qui a filmé la scène explique que la jeune femme aurait demandé aux CRS qu'ils la laissent récupérer ses affaires dans le campement avant que celui-ci ne soit démantelé. L'un des policiers aurait alors donné "trois coups de pieds dans la poussette", provoquant la colère de la jeune femme.

"C'est moi qui commande !"

Un policier bouscule alors violemment la jeune femme. "J'en ai rien à foutre, tu vas pas me faire chier longtemps, tu dégages !", l'entend-on intimer à la migrante. "tu pars là-bas je t'ai dit, c'est moi qui commande. Dégage !", ajoute-t-il ensuite. Une de ses collègues s'interpose alors pour calmer la situation, lui parlant en anglais. La jeune femme sort alors son passeport de son portefeuille, assurant à la policière qu'elle a ses papiers d'identité, et se met à gémir en lavent les bras au ciel : "On mon Dieu", ajoute-t-elle en se frappant le front.

Une cagnotte créée pour aider la migrante et son enfant

Derrière la scène principale, la vidéo capture également deux autres policiers qui regardent la scène, visiblement amusés. "Y'a pas une larme", lance l'un d'eux en regardant en direction de la caméra. Selon le journaliste, qui a également pris des clichés pendant l'intervention des forces de l'ordre, il s'agirait en fait du policier qui a donné des coups de pied à la poussette juste avant le début de l'enregistrement. Contactée par RTL.fr, la préfecture de police de Paris, qui n'avait pas d'autres détails à communiquer, n'a pas souhaité réagir.

À lire aussi

La vidéo a depuis été vue 74.000 fois sur Facebook. Sur Twitter, un internaute indigné a même lancé une cagnotte sur le site Leetchi pour trouver un hébergement à la jeune femme et à son enfant. Dimanche après-midi, 390 euros avaient été récoltés.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/