2 min de lecture Nord

VIDÉO - Nord : les moules meurent mystérieusement sur la côte d'Opale

Depuis l'automne dernier, les pêcheurs à pied constatent une surmortalité des petits mollusques de presque 95%. Un phénomène jamais observé dans la région.

>
Nord : les moules meurent mystérieusement sur la côte d'Opale Crédit Image : AFP / Archives, Joël Saget | Crédit Média : M6 Info | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Marie Sasin

C'est une bien mystérieuse hécatombe sur la côte d'Opale. Les moules meurent. Les pêcheurs à pied constatent une surmortalité des petits mollusques de presque 95% depuis l'automne dernier et ils ne savent toujours pas avec certitude les raisons de ce phénomène jamais observé dans la région.

Ce phénomène inquiète Elie Bigot. Depuis 20 ans, à chaque marée, ce pêcheur à pieds de la Somme cueille plusieurs dizaines de kilos de moules qu'il vend ensuite à des particuliers.
Mais cette année, il n'a pas ramassé un seul mollusque.

"C'est pas normal. Ici, il y a toujours eu des moules. C'est des petites moules bleues mais c'est des moules qu'on a toujours connues et là, on voit qu'il n'y a plus rien du tout ! Tout est crevé !", explique le pêcheur à pieds. Entre les rochers, les coquilles sont vides. Pour la première fois depuis plus d'un siècle, les moules sauvages ont déserté la côte d'Opale. Une quasi disparition qui met en difficulté la cinquantaine de pêcheurs à pieds professionnels qui travaillent dans le secteur.

À lire aussi
L'usine d'Ascoval Saint-Saulve dans le Nord, récemment reprise par British Steel économie
Les actualités de 12h30 - Ascoval : le repreneur British Steel placé en liquidation

Une bactérie en cause ?

"Heureusement que ma femme travaille ! C'est tout ! Vous ne rapportez plus rien ? Pour l'instant, rien. Zéro. Si ça commence comme ça à Pâques, qu'est-ce que ça va être en juillet-août, on n'aura rien du tout !", Laurent Leprêtre, pêcheur à pieds

Les raisons de la surmortalité des moules de pays sont encore obscures : augmentation du nombre de tempêtes, réchauffement climatique ou surpêche ? Impossible de connaître l'origine du problème avec précision. Les pêcheurs, eux, pensent que c'est une bactérie qui décime les moules de la côte d'Opale.

"On a le souci du vibrio. C'est une bactérie qui ne peut pas mettre en danger la vie humaine ; la moule est consommable mais par contre, elle, elle en crève. En 2013, on a découvert le vibrio sur les coques en baie de Somme, baie d'Authie et baie de Canche. Cela a dessimé tous les gisements et aujourd'hui, elle s'attaque aux moules", détaille Samuel Gamain, vice-président du Comité régional des pêches des Hauts-de-France

Les pêcheurs à pieds ont sollicité le soutien du Conseil régional des Hauts-de-France qui s'est engagé à les aider financièrement et à lancer des analyses pour découvrir les raisons de la disparition des moules de la côte d'Opale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nord Animaux Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797369406
VIDÉO - Nord : les moules meurent mystérieusement sur la côte d'Opale
VIDÉO - Nord : les moules meurent mystérieusement sur la côte d'Opale
Depuis l'automne dernier, les pêcheurs à pied constatent une surmortalité des petits mollusques de presque 95%. Un phénomène jamais observé dans la région.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-nord-les-moules-meurent-mysterieusement-sur-la-cote-d-opale-7797369406
2019-04-08 15:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dJDKZC2hhszAKRY2oCUYvw/330v220-2/online/image/2018/0501/7793224577_les-moules-d-eau-douce-n-ont-aucun-gout.jpg