1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vers une autorisation de la vente et de la publicité pour l’alcool dans les stades ?
2 min de lecture

Vers une autorisation de la vente et de la publicité pour l’alcool dans les stades ?

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des bières servies dans un bar (illustration)
Des bières servies dans un bar (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Les auditeurs ont la parole du 19 avril 2016
00:38:50
micros
La rédaction numérique de RTL

La vente et la publicité pour l’alcool bientôt autorisées dans les stades ?

Rémunération des joueurs, vente d'alcool dans les stades, incitation au mécénat ou aux prêts pour le financement des enceintes sportives... La grande conférence sur le sport professionnel français devait rendre ce matin 67 propositions pour moderniser un secteur en panne de compétitivité.

Cette commission, copilotée par le secrétaire d'Etat aux sports Thierry Braillard ainsi que les présidents de fédérations et/ou de ligues de six sports professionnels (foot, rugby, basket, handball, volley, hockey-sur-glace) a travaillé durant plus de six mois sur six grandes thématiques: régulation financière, exploitation des enceintes sportives, compétitivité européenne, régulation juridique et éthique, sport féminin et relations institutionnelles. 


Ses recommandations reprennent de vieilles revendications des clubs, notamment l'autorisation de vente et de publicité pour l'alcool dans les stades, afin de restaurer un équilibre avec d'autres pays européens où les clubs tirent des revenus substantiels de la vente d'alcool les jours de match.   

Invité de RTL Midi à 12h50 : Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports

La rédaction vous recommande

Le contrôle continu pourrait remplacer les partiels à l’université

Les partiels sont-ils en passe de disparaître ? Le président de la conférence des présidents d'universités, Jean-Loup Salzmann, également président de Paris XIII l’a expliqué ce matin sur notre antenne : il souhaite supprimer les examens que l'on appelle "partiels", pour laisser place à un contrôle continu intégral. Une proposition universitaire qui fait débat. 

Il parle de "raisons biologiques", estimant qu'il est plus facile de mémoriser quelque chose en apprenant tous les jours, qu'en faisant du bachotage. De plus, "les méthodes modernes d'enseignement telles que l'e-learning font que la relation entre l'apprenant et l'enseignant change", ajoute-t-il. Le président explique qu'il est plus efficace d'apprendre petit à petit, d'autant que les nouveaux modes d'enseignement comme l'ordinateur ou la tablette donnent déjà accès aux connaissances. 

Jean-Loup Salzmann tient à ajouter que les partiels sont une énorme perte de temps en examen avant de les qualifier d'"instrument de discrimination sociale". Prenant le concours de médecine comme exemple, le président indique qu'il y a entre 30 et 35% de boursiers en première année. Une fois le concours terminé, ce pourcentage tombe à 15-20%. Cette discrimination sociale se remarque selon lui dans la manière dont l'examen terminal est organisé. Dans les grandes écoles après les classes prépa, beaucoup moins de boursiers répondent présents "car l'apprentissage tout au long de l'année est quelque chose d'égalitaire", ajoute-t-il. Contrairement au bachotage. 

Nous attendons vos commentaires.

Sondage
Faut-il remplacer les examens par un contrôle continu à la fac ?*
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.