3 min de lecture

Une marée humaine : plus de 3,7 millions de personnes en France

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les Auditeurs ont la Parole du 12/01/0214 Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission

Valls : "le Parlement souhaitera une commission d'enquête" sur les attentats

Le Premier ministre, Manuel Valls, "pense que le Parlement souhaitera une commission d'enquête" sur les attentats de la semaine dernière, a-t-il dit lundi sur BFMTV. 

"Je pense que le Parlement souhaitera une commission d'enquête sur ce qui vient de se passer, c'est légitime et c'est naturel (...) C'est dans le cadre parlementaire et bipartisan, en associant pleinement l'opposition, qu'il faut travailler", a-t-il ajouté. 

Interrogé sur la promulgation d'un éventuel "Patriot Act" à la française, en référence à la loi adoptée aux Etats-Unis au lendemain du 11 septembre 2001,  M. Valls a mis en garde contre les "procédures d'exception". 

"Attention à toutes les procédures d'exception, même s'il faut à une attaque exceptionnelle par sa violence et sa barbarie une réponse d'une très grande fermeté et donc une réponse qui soit exceptionnelle. Pour cela elle doit  reposer sur le débat, la concorde nationale, dans le cadre du Parlement et nous  en reparlerons avec Claude Bartolone et Gérard Larcher, les présidents de l'Assemblée et du Sénat", a-t-il dit. 



Faut-il renforcer la législation antiterroriste ? Faut-il un "Patriot Act" à la française ?



Invités du débat de RTL Midi : Maître Christian Charrière-Bournazel, ancien bâtonnier du barreau de Paris et Bruno Beschizza, Secrétaire National de l'UMP en charge de la sécurité et Maire d'Aulnay-sous-Bois.

Charlie Hebdo : marche historique, plus de 3,7 millions de personnes en France

Une marée humaine record, plus de 3,7 millions de personnes, a communié  hier, en province, outremer comme dans les rues d'un Paris en état de siège, marchant avec François Hollande et des dirigeants étrangers pour expurger entre  larmes et sourires la souffrance d'une folle semaine de violence. 

Au moins 3,7 millions de manifestants dans la France entière, dont 1,2 à 1,6 million à Paris selon le ministère de l'Intérieur - des "Charlie", des "musulmans", des "juifs" et des "policiers", référence aux 17 morts des attentats à Charlie Hebdo et dans une supérette casher - ont défilé, sans aucun  incident, pour dire leur refus du terrorisme islamiste qui a frappé trois jours  durant au coeur de la capitale. 

Bras dessus, bras dessous, le président François Hollande et ses invités étrangers, plus de 50 responsables du monde entier, ont avancé derrière les familles des victimes le front ceint d'un bandeau blanc, personnalités de tous bords, partis, syndicats, artistes, associations, groupes religieux, avançant du même pas lent, souvent même statiques vu l'ampleur de la foule. 

"Paris est aujourd'hui la capitale du monde", a salué François Hollande à la mi-journée. "Le pays tout entier va se lever vers ce qu'il a de meilleur". "Historique", s'est réjoui le Premier ministre Manuel Valls, pour qui "il faut que l'état d'esprit de ce 11 janvier reste". 


Pensez-vous que cette union nationale va durer ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Pensez-vous que cette union nationale va durer ?
Nombre de votes : 9933 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Vallaud-Belkacem réunit la communauté éducative sur les valeurs de la République

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem  consultera lundi la communauté éducative pour "préparer une mobilisation renforcée de l'Ecole pour les valeurs de la République", a annoncé  le ministère dimanche soir. 


Après "les attentats qui ont touché la France" entre mercredi et vendredi, la ministre recevra successivement lundi à partir de 9H00 les organisations syndicales de l'Education nationale, les fédérations de parents d'élèves, les syndicats de lycéens, les syndicats d'étudiants et les syndicats de l'enseignement supérieur. 


"Au-delà des actions immédiates menées et de l'exceptionnelle mobilisation de l'ensemble de la communauté éducative et universitaire, la ministre souhaite, avec les services du ministère, amplifier cette mobilisation à moyen et long terme car l'école de la République a parmi ses principales missions de faire vivre les valeurs de Liberté, d'Egalité et de Fraternité", précise la rue  de Grenelle. 

Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Lire la suite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants