2 min de lecture Catastrophe naturelle

Un séisme de magnitude 5 sur l'échelle de Richter secoue le sud-est de la France

Un séisme de magnitude 5,19 sur l'échelle de Richter a secoué le sud-est de la France dans la soirée du lundi 7 avril, ne faisant aucune victime.

La localisation du séisme qui a touché le sud-est de la France, lundi 7 avril au soir
La localisation du séisme qui a touché le sud-est de la France, lundi 7 avril au soir Crédit : Capture d'écran Résau national de surveillance sismique
Etienne Baldit
Etienne Baldit
et AFP

Un séisme de magnitude 5,19 sur l'échelle de Richter a secoué le sud-est de la France dans la soirée du lundi 7 avril. L'épicentre a été localisé par Sismo-Azur à la Condamine-Châtelard, entre Vars et Barcelonette en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Dans les Alpes-Maritimes, selon les pompiers contactés par l'AFP, assaillis par les appels, il n'y aurait ni blessé, ni dégât important recensés en fin de soirée. "Nous avons eu des appels, nous sommes en train de faire des reconnaissances, pour l'heure il n'y a que des dégâts matériels mineurs, notamment des chutes de tuiles", a indiqué le colonel Thierry Carret, directeur du Sdis du 04.

"Une fois tous les trente ans dans les Alpes"

La profondeur de l'épicentre est estimée à 5 km sous terre. Il s'agit là, selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass), basé à Strasbourg, d'un séisme de magnitude 100 fois inférieure à celui de L'Aquila en Italie (6.4) qui avait fait plus de 300 morts et d'énormes dégâts, en avril 2009. "C'est une magnitude qui est importante pour la France, qui arrive à peu près tous les 10 ans", selon cette même source, qui indique que "le dernier séisme de cette magnitude a eu lieu près de la Corse" en juillet 2011 (5.3 sur l'échelle de Richter).

Selon François Thouvenot, responsable du réseau Sismalp à Grenoble, pareil séisme ne se produit qu'"une fois tous les trente ans dans les Alpes". La secousse, qui s'est produite vers 21h25, a duré une quinzaine de secondes, a été "nettement ressentie à Briançon, Serre Chevalier, Vallouise, L’Argentière-la-Bessée, La Roche de Rame, Réotier, Guillestre et dans toutes les Hautes Alpes", rapporte le Dauphiné.

À lire aussi
Un cyclone (illustration) catastrophe naturelle
Le puissant cyclone Amphan va frapper l'Inde et le Bangladesh, en pleine pandémie

Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, a confirmé sur Twitter qu'aucun dégât n'était à déplorer, indiquant cependant que les pompiers du département avaient reçus "plus de 600 appels" venant de "personnes inquiètes, qui cherchaient des indications" :

Le maire de Barcelonnette, commune située à 16 kilomètres de l'épicentre, raconte ces quelques instants au micro de RTL. "J'étais assis tranquillement dans mon bureau puis j'ai entendu un énorme grondement comme si un train dévalait à côté de la maison", relate Pierre Martin Charpenel.


"Ensuite j'ai compris que c'était un tremblement de terre. Ça donne l'impression qu'on ne peut rien faire (…). C'est la première fois depuis 40 ans que je sens ça", affirme-t-il.

>
Séisme dans le Sud-Est : "C'est la première fois depuis 40 ans que je sens ça", dit le maire de Barcelonnette Crédit Média : Céline Landreau | Durée : | Date :
Lire la suite
Catastrophe naturelle Hautes-Alpes Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants