1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un jihadiste français originaire de Normandie tué en Syrie
1 min de lecture

Un jihadiste français originaire de Normandie tué en Syrie

L'homme de 18 ans, marié et père de deux enfants, serait mort en Syrie au mois de décembre. Une photo a été diffusée par le groupe jihadiste "Parti islamiste turkistanais".

Abu Thala, jihadiste français mort en Syrie en décembre 2015
Abu Thala, jihadiste français mort en Syrie en décembre 2015
Crédit : Capture d'écran / Twitter
Claire Gaveau
Claire Gaveau

L'information a d'ores et déjà été confirmée. Le groupe "Parti islamique turkistanais" a diffusé la photo d'Abu Talha, un jihadiste français originaire du petit village d'Hérouville Saint-Clair, dans la banlieue de Caen, avant que l'information ne soit relayée par David Thomson, journaliste spécialisé dans les questions liées au jihadisme. L'homme âgé de 18 ans serait mort depuis quelques semaines, comme le rapporte le journaliste sur Twitter. "L'annonce de la mort de ce Français en Syrie face au régime remonte à décembre. Il était membre de 'Kirkatul Ghuraba', groupe d'Omar Omsen", explique-t-il alors qu'il s'agit du premier Français tué au sein de cette organisation terroriste, pro-Al Qaïda en Syrie.

Le jeune homme a immédiatement été reconnu par de nombreux jeunes de la commune d'Hérouville Saint-Clair, selon Ouest-France. "C'était quelqu'un de bien, très intelligent. Ils lui ont lavé le cerveau", témoigne un riverain dans le quotidien local. Si l'identité de l'individu n'a toujours pas été révélée, la sénatrice de l'Orne Nathalie Goulet a confirmé la nouvelle précisant qu'"il serait marié et père de deux enfants", relaie Le Figaro

Hérouville, un nouveau bastion jihadiste ?

Il pourrait s'agir d'un petit Lunel Normand

Nathalie Goulet

Nathalie Goulet, qui préside la commission d'enquête de lutte contre les réseaux jihadistes au Sénat, va encore plus loin alors qu'elle précise que plusieurs personnes ont été arrêtées dans cette commune de 20.000 habitants après les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre dernier. "Il y a un berceau pour le jihadisme, il pourrait s'agir d'un petit Lunel Normand", explique-t-elle au quotidien national. 

Deux frères d'Hérouville ont récemment été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste alors qu'un lycéen de 18 ans a aussi été condamné à deux ans de prison pour apologie du terrorisme, relate Ouest-France

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/