1 min de lecture Monaco

Un comte attaque l'État français, estimant avoir été écarté du trône de Monaco

Louis de Causans réclame 351 millions d'euros à la France, qu'il accuse d'avoir évincé sa famille de la ligne de succession au trône monégasque.

Le palais de Monaco, en 2016.
Le palais de Monaco, en 2016. Crédit : VALERY HACHE / AFP
Christophe Guirard

Louis de Causans n'en veut pas à la famille princière de Monaco, mais à la France. Ce comte a même décidé de porter plainte contre l'État et de demander 351 millions d'euros de dédommagement. Il l'accuse, comme le raconte Le Parisien, d'avoir empêché au début du XXe siècle sa famille de pouvoir accéder au trône de la principauté monégasque.

Issu de la deuxième branche de la famille Grimaldi, descendant d'Honoré III, qui a régné sur le Rocher de 1733 à 1793, Louis de Causans explique au quotidien que le motif de sa rancoeur remonte au règne de Louis II, Prince héréditaire de Monaco à partir de 1889  entre 1922 et 1949. Celui-ci, sans descendance, aurait dû selon la loi lui voir succéder un membre de la seconde branche de la famille Grimaldi, celle à laquelle appartient Louis de Causans.

À l'époque, c'est Guillaume II de Wurtemberg-Urach qui aurait alors pu prendre les rênes de la principauté. Un cas de figure qui provoque l'inquiétude de la France, comme l'explique, toujours au Parisien, l'avocat de Louis de Causans, Me Jean-Marc Descoubès : "Qu'un Allemand règne sur Monaco, c'était, à la veille de la Première Guerre mondiale, tout simplement inacceptable".

À lire aussi
Un des deux exécutants présumés de l'assassinat d'Hélène Pastor le 27 juin 2014 à Marseille justice
Meurtre d'Hélène Pastor : qui sont les protagonistes ?

"C'est une question d'honneur"

Louis II adopte alors la fille de Marie-Juliette Louvet, une hôtesse de cabaret dont il est proche, et profite d'ordonnances prises sous la pression de la France et lui permettant d'en faire son héritière. Il douche ainsi les espoirs de la branche allemande de la famille Grimaldi d'accéder au trône. Aujourd'hui, Louis de Causans veut réparation de ce préjudice.

"D'ordinaire, dans mon milieu, on reste discret et on renâcle à remuer ce genre de choses. Mais il faut rétablir la vérité. C'est une question d'honneur", confie-t-il. Il a par conséquent décidé de réclamer 351 millions d'euros à la France par l'intermédiaire d'une procédure pour "responsabilité sans faute", une somme "à la hauteur du préjudice subi", selon son avocat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Monaco France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794403931
Un comte attaque l'État français, estimant avoir été écarté du trône de Monaco
Un comte attaque l'État français, estimant avoir été écarté du trône de Monaco
Louis de Causans réclame 351 millions d'euros à la France, qu'il accuse d'avoir évincé sa famille de la ligne de succession au trône monégasque.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/un-comte-attaque-l-etat-francais-estimant-avoir-ete-ecarte-du-trone-de-monaco-7794403931
2018-08-12 16:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/btrNE4sw7k73i2RAZO8bzQ/330v220-2/online/image/2018/0812/7794403935_le-palais-de-monaco-en-2016.jpg