1 min de lecture Europe

Tuerie du Musée juif de Bruxelles : "un grand soulagement" pour le secrétaire général du musée

Après l'annonce de l'interpellation d'un suspect dans la tuerie du Musée juif de Bruxelles, le secrétaire général des lieux confie éprouver "un grand soulagement".

Le Premier ministre italien Matteo Renzi, François Hollande et le Premier ministre belge Elio di Rupo au Musée juif de Bruxelles ce mardi 27 mai.
Le Premier ministre italien Matteo Renzi, François Hollande et le Premier ministre belge Elio di Rupo au Musée juif de Bruxelles ce mardi 27 mai.
160x130 - Laura Maucci
Laura Maucci et Marion Dubreuil

L'auteur présumé de la fusillade du Musée juif de Bruxelles est ce matin entre les mains des policiers. Le suspect âgé de 29 aurait été interpellé, vendredi 30 mai, à Marseille, et pour Norbert Sigère, le secrétaire général du musée juif de Bruxelles c'est "un grand soulagement".

La tuerie avait eu lieu samedi 24 mai et elle avait fait quatre morts. Depuis les autorités belges avaient appelé la population à l'aide pour retrouver l'auteur des faits en diffusant des extraits de vidéosurveillance. La justice de son côté 


"La pire des choses pour moi c'était l'incertitude dans laquelle j'ai vécue depuis l'attentat, confie le secrétaire général du Musée juif. J'avais vraiment peur d'une chose c'est qu'on ne le retrouve jamais"

"Ce qui me rassure c'est de savoir ce qu'il en est. Ces gens là dès leur retour au pays devraient être arrêtés immédiatement. Il faut mettre ces gens là hors d'état de nuire immédiatement". Le suspect est en effet soupçonné, selon une source proche de l'enquête, d'avoir été en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. 

>
Norbert Sigère confie son "grand soulagement" après l'interpellation d'un suspect dans la fusillade du Musée juif de Bruxelles Crédit Média : Laura Maucci | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Tuerie au Musée juif de Bruxelles Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants