1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Travail le dimanche : Hidalgo inquiète des conséquences sur le petit commerce
2 min de lecture

Travail le dimanche : Hidalgo inquiète des conséquences sur le petit commerce

Une "négociation sociale et territoriale" est nécessaire avant un éventuel élargissement du travail dominical dans la capitale selon Anne Hidalgo. La maire de Paris met également en garde contre ses possibles conséquences néfastes pour le petit commerce.

La socialiste Anne Hidalgo, le 1er avril 2014
La socialiste Anne Hidalgo, le 1er avril 2014
Crédit : AFP / LIONEL BONAVENTURE
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Il y aura sûrement un dispositif législatif, mais pour ce qui est de la traduction concrète, je souhaite associer tous les acteurs. D'abord, le Conseil de Paris aura son mot à dire. Ensuite, bien sûr, les riverains, les associations, les petits commerçants, a déclaré la maire de Paris, Anne Hidalgo, ce lundi 28 avril sur France 2. Je continue à le dire : si on avait autorisé le travail du dimanche dans les grandes surfaces alimentaires autour de Paris, nous n'aurions pas maintenu un commerce de centre-ville qui est très générateur d'emplois".

La semaine dernière, Laurent Fabius qui, en tant que ministère des Affaires étrangères chapeaute désormais le Commerce extérieur et le Tourisme, avait plaidé pour une ouverture accrue des magasins le dimanche, notamment dans les zones à forte concentration de tourisme, prenant en exemple les grands magasins parisiens du boulevard Haussmann.

Un service supplémentaire aux frais des contribuables

"Ma position n'a pas varié. Il y a, à Paris, des zones touristiques. Je suis prête à regarder les périmètres de ces zones. Le rapport Bailly a fourni des critères assez intéressants pour savoir ce qu'est une zone touristique. Il faudra de toute façon une négociation sociale et une négociation territoriale", a déclaré Anne Hidalgo.

Mais "quand on me dit d'ouvrir les grands magasins du boulevard Haussmann le dimanche, d'abord il faudrait une discussion avec les syndicats. Pour la ville, cela génère aussi un service supplémentaire. Si on ouvre les magasins le dimanche cela veut dire un service de propreté, de nettoyage. Payé par qui ? Par les contribuables parisiens", a développé la maire de Paris.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.