1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Transports : pourquoi les agents du RER A et B sont en grève
1 min de lecture

Transports : pourquoi les agents du RER A et B sont en grève

INVITÉ RTL - Laurent Gallois syndicaliste et conducteur depuis 20 ans sur le RER B explique pourquoi lui et ses collègues se sont mis en grève ce mardi 12 décembre.

Les quais du RER B (illustration)
Les quais du RER B (illustration)
Crédit : AFP
Grève à la RATP : pourquoi les agents du RER A et B sont en grève
05:25
Stéphane Carpentier & Christelle Rebière

Les conducteurs du RER A et B étaient appelés à faire grève aujourd'hui. Depuis quatre heures ce matin, le trafic est très perturbé et seul un train sur deux circule. La raison de ce mouvement de grève : des tensions chroniques et un management agressif, selon les syndicats.

"L'opérateur RATP et le Stif ont des contrats sur des objectifs de régularité et de production. Pour atteindre ces objectifs, nous avons une gestion d'évacuation des voyageurs. Le train est omnibus, on évacue les voyageurs et on continue sans voyageurs pour atteindre le plus rapidement possible le terminus et ainsi récupérer quelques minutes de retard", dénonce Laurent Gallois, responsable du syndicat UNSA RER-RATP et conducteur depuis 20 ans sur le RER B.

Des trains qui voyagent à vide, une situation pas si rare et même "en augmentation", selon le syndicaliste, qui précise que les voyageurs sont nombreux à la dénoncer sur les réseaux sociaux. "Ça commence à être très difficile pour eux".

Laurent Gallois décrit une situation tendue entre agents sur le terrain et chefs de régulation, en charge de la gestion de la ligne. Selon lui, les observations réalisées sur le terrain ne sont plus prises en considération.

À lire aussi

"C'est à dire que l'agent fait remonter qu'il y a des tensions, que les usagers sont fatigués, que cette mesure va être à l'encontre et va peut-être amener des tensions entre agents et usagers... Et bien la seule réponse c'est : 'C'est un ordre tu dois obéir'", explique Laurent Gallois, qui réclame le retour à "un travail collectif".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/