2 min de lecture Économie

Total signe un accord gazier avec l'Iran

ÉDITO - Le groupe français Total va signer ce lundi 3 juillet un énorme contrat d’exploitation de gaz avec l’Iran. On parle d'un coup de maître.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : Total signe un accord gazier avec l'Iran Crédit Image : AFP / ERIC PIERMONT | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Pour Total, c'est potentiellement une superbe opération. Notre champion des énergies va détenir 50,1% des parts d'un groupement qui associe un pétrolier chinois et un opérateur national iranien. Ce trio va exploiter l'un des champs gaziers les plus prometteurs déjà identifiés, qui représente à lui seul 8% des réserves de gaz de la planète. L'attribution de ce contrat, c'est d'abord la récompense d'une certaine audace. Total va diriger un consortium qui va investir dans un premier temps pas loin de 5 milliards de dollars, et beaucoup plus au cours des vingt prochaines années. C'est aussi celle de la constance : l'entreprise française n'a jamais rompu les ponts avec l'Iran. Elle sera la seule major de l'énergie à revenir dans ce pays depuis la levée de l'embargo autour de ce pays.

Ce genre de contrat est particulier pour au moins trois raisons. D'abord, ce champ de gaz est un bien commun entre le Qatar et l'Iran situé dans le détroit du golfe Persique. Or il s'avère que Total est un opérateur gazier historique du Qatar, où son implantation y est incontestable. Il sera donc demain présent sur l'autre rive, côté iranien, avec les mêmes responsabilités. C'est un atout précieux.

Un signal fort de Téhéran à l'UE

Ensuite, ce nouveau gisement va offrir au Français au moins l'équivalent de 10% de l'ensemble de sa production gazière dans le monde. Enfin, Total se positionne avec ses sous-traitants français pour le coup d'après : Téhéran dispose des deuxièmes réserve mondiales de gaz après la Russie, et des quatrièmes en pétrole.

À lire aussi
Sécurité sociale : une carte Vitale (illustration). économie
Sécurité sociale : le déficit divisé par 4, du jamais vu depuis 2001

L'Iran sort d'un long embargo qui l'a isolé du monde diplomatiquement, culturellement et économiquement. Sur ce dernier terrain économique, ni la Chine, ni la Russie, qui ont partiellement comblé le vide laissé par les sociétés européennes et américaines, ne peuvent compenser les investissements et le savoir technologique des sociétés occidentales. Total a une histoire très riche avec  les Perses. C'est aussi un pays qui a accepté de supporter un risque financier réel. C'est enfin le symbole d'une certaine indépendance vis-à-vis de Washington. En privilégiant la major française, le pouvoir de Téhéran lance un signal fort aux investisseurs européens.

Le bloc-notes

Signe des temps : le célèbre Wall Street Journal ne sera plus publié en Europe. Son éditeur se concentre exclusivement sur les abonnements numériques.

La note du jour

06/20 à la prime à l'embauche, qui s'est éteinte le 30 juin. D'un montant maximum de 4.000 euros, elle aurait un rapport efficacité coût discutable : chaque contrat aurait coûté de 35.000 à 40 000 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Total
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789193839
Total signe un accord gazier avec l'Iran
Total signe un accord gazier avec l'Iran
ÉDITO - Le groupe français Total va signer ce lundi 3 juillet un énorme contrat d’exploitation de gaz avec l’Iran. On parle d'un coup de maître.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/total-signe-un-accord-gazier-avec-l-iran-7789193839
2017-07-03 07:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iFNSRF11b73ZiUwJLinoww/330v220-2/online/image/2016/0321/7782463175_le-logo-du-groupe-petrolier-total-le-23-novembre-2012-a-paris.jpg