1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Superbonus automobile : près de 2 millions de véhicules éligibles en France
2 min de lecture

Superbonus automobile : près de 2 millions de véhicules éligibles en France

REPLAY - Depuis ce mercredi 1er avril, vous pouvez toucher un bonus allant jusqu'à 10.000 euros pour l'achat d'une voiture propre et la mise au rebut d'un ancien véhicule diesel.

Une voiture électrique en charge. (Illustration)
Une voiture électrique en charge. (Illustration)
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Superbonus automobile : près de 2 millions de véhicules éligibles en France
00:05:48
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Pour lutter contre la pollution, un nouveau bonus écologique est mis en place à partir de ce 1er avril. Cette aide, baptisée "prime à la conversion", est une sorte de prime à la casse écolo, qui vient s'ajouter au système de bonus-malus qui fonctionne en fonction des émissions de CO2. Si votre auto neuve pollue trop, il faut passer à la caisse (jusqu'à 8.000 euros tout de même pour un gros 4X4). Au contraire si elle est vertueuse, vous avez droit à une prime.

Désormais, ce bonus va augmenter. Ainsi si vous achetez un modèle électrique, vous aurez droit à 3.700 euros supplémentaires, soit au total 10.000 euros de ristournes. À une condition : mettre à la casse votre bon vieux diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2001. Vous devez aussi le posséder depuis au moins un an (ce ne doit pas être une épave) et posséder un contrat d'assurance en cours de validité. On oublie complètement les véhicules essence. À noter - et c'est important -, que cela ne concerne pas les véhicules utilitaires. 
On estime finalement que pas moins de 2 millions de véhicules en circulation répondent à ces critères (uniquement les véhicules particuliers). Notre parc roulant est, en effet, l'un des plus vieux d'Europe (8,5 ans d'âge en moyenne). Cela a donc une vertu : mettre au rebut ces vieilles voitures qui émettent beaucoup de particules fines.

Un frein à l'électrique : l'autonomie

Est-ce que cela va relancer le marché du véhicule électrique ? Grosso modo, un modèle coûte 25% plus cher qu'une voiture traditionnelle. Sur le papier, c'est une bonne nouvelle. Car l'un des gros freins à la voiture électrique, c'est son tarif.

Prenons la star du marché : la Renault Zoé. Avec ce superbonus, elle est donc disponible à 14.000 euros, soit à peu près le prix d'une Clio. Mais si cela devient plus abordable, cela ne va pas vous donner plus d'autonomie. Celle-ci affiche en moyenne 150 kilomètres. Sans compter qu'il y a peu de bornes de recharge. Pour preuve l'an dernier, un peu plus de 10.000 véhicules électriques ont été immatriculés, soit même pas 1% du marché. Bref, une petite lumière dans un océan de pétrole !  

Une prime pour les hybrides rechargeables

À lire aussi

Côté hybrides (ces véhicules qui combinent moteur électrique et thermique, comme la Toyota Prius), le superbonus ne concernera en réalité que les hybrides rechargeables. Il s'agit des modèles qui peuvent se brancher et qui offrent plus d'autonomie en mode tout électrique. Là, la prime va jusqu'à 6.500 euros. Pour un marché ultra-confidentiel de 2.000 voitures aujourd'hui.

Il va enfin y avoir une mini-prime à la casse pour les ménages les plus modestes. Ils vont se voir attribuer la somme de 500 euros, à condition d'échanger leur ancien modèle diesel contre un essence, neuf ou d'occasion, en tous cas rejetant moins de 110 grammes de CO2 par kilomètre. C'est le cas des citadines récentes, de type Peugeot 208.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.