1 min de lecture Grève

SNCF : "Les clients vont avoir des journées difficiles", reconnaît Mathias Vicherat

INVITÉ RTL - Le directeur général adjoint de la SNCF s'exprime à l'orée de la grève reconductible des cheminots.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
SNCF : "Les clients vont avoir des journées difficiles", reconnaît Mathias Vicherat Crédit Image : IBO/SIPA | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et La rédaction numérique de RTL

C'est un mouvement qui devrait fortement impacter les voyageurs. À compter de 19 heures ce lundi 2 avril, les cheminots se mettent en grève par épisode de deux jours sur cinq, jusqu'au 28 juin. Mardi 3 avril, 77% des conducteurs de trains seront en grève. Un TGV et un Intercité sur huit rouleront, mais aucun Ouigo. Quant aux TER, il y aura seulement un train sur quatre et un Transilien sur cinq en région parisienne.

Invité de RTL Soir ce lundi 2 avril, le directeur général adjoint de la SNCF, Mathias Vicherat, a d'abord voulu rassurer les usagers qui doivent rentrer du week-end pascal en train. "La quasi-totalité des trains va circuler ce soir", a souligné le dirigeant, évoquant pour justifier cette faible perturbation les moyens mis en oeuvre "pour que l'impact soit le moins fort possible", et peut-être "une volonté de la part des organisations syndicales de ne pas impacter les retours du week-end de Pâques".

Néanmoins, tous les moyens ne permettront pas d'assurer une continuité totale des services pendant toute la durée de la grève. "Tous les moyens qu'on met en oeuvre ne permettront pas de répondre à l'ensemble des besoins", reconnaît Mathias Vicherat, qui détaille aussi les modalités pratiques pour les clients souhaitant obtenir un remboursement en cas d'annulation, retard ou faute d'avoir pu accéder à un train bondé. En cas de retard de plus de trente minutes, la garantie classique s'appliquera. Au mois d'avril, le PDG Guillaume Pépy a également décidé de la gratuité pour les abonnés au service TGV Max. "Ce qui représente un investissement important", souligne Mathias Vicherat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Social
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants