1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Simone Veil au Panthéon : "Bien sûr qu'il fallait le faire"
1 min de lecture

Simone Veil au Panthéon : "Bien sûr qu'il fallait le faire"

REPLAY - Les invités de "On refait le monde" évoquent la décision d'Emmanuel Macron, que certains internautes ont jugée un peu rapide.

Simone Veil reçoit le Heinrich Heine Prix de Duesseldorf le 13 décembre 2010
Simone Veil reçoit le Heinrich Heine Prix de Duesseldorf le 13 décembre 2010
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
On refait le monde du 05 juillet 2017
32:32

Simone Veil, décédée le 30 juin dernier à 89 ans, va entrer au Panthéon. Elle y sera enterrée avec son mari Antoine Veil. C'est le président de la République qui l'a annoncé le 5 juillet au matin, dans la cour des Invalides lors de la cérémonie hommage à l'ancienne ministre survivante des camps nazi.

Certains internautes ont souligné le caractère rapide de cette décision. Pour l'écrivain Philippe Besson, cela ne remet en rien en question la place de Simone Veil au Panthéon : "Si on va du côté du combat féministe qu'a si bien incarné Simone Veil, on pourrait dire 'Et pourquoi pas Olympe de Gouges' ? (…) Mais pour autant, est-ce que ça veut dire qu'il ne fallait pas le faire ? Non. Bien sûr qu'il fallait le faire."

Même sentiment pour Caroline de Haas : "La loi qu'a fait adopter Simone Veil (à la suite de) la mobilisation de nombreux mouvements féministes a sauvé des milliers de vies. Avant cette loi-là il y avait chaque année, je crois, un millier de femmes qui mouraient d'avortements clandestins." Un argument qui ne convaincrait pas beaucoup d'anti-IVG, auxquels elle répond : " Les anti-IVG (…) oublient systématiquement qu'en interdisant l'avortement, on tue des femmes vivantes. On ne tue pas des fœtus, on ne tue pas des embryons, on tue des femmes vivantes, et ça manifestement ils n'en ont rien à faire."

On refait le monde, avec
- Philippe Besson, écrivain
- Caroline de Haas, cheffe d'entreprise et militante féministe
- Claude Posternak, fondateur de L'Important

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/