1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécurité routière : des glissières pour protéger les platanes
1 min de lecture

Sécurité routière : des glissières pour protéger les platanes

REPLAY - "Faut-il abattre les platanes le long des routes ?" L'association 40 millions d'automobilistes, qui répond par la négative, lance un appel pour installer des glissières de sécurité.

Un véhicule roule, le 5 septembre 2001 près de Villasavary sur la route départementale D623 bordée de platanes.
Un véhicule roule, le 5 septembre 2001 près de Villasavary sur la route départementale D623 bordée de platanes.
Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
Sécurité routière : des glissières pour protéger les platanes
02:03
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Les platanes remontent à Napoléon. À l'époque, les troupes engagées sur de nombreux conflits se déplaçaient à pied, à cheval sur les routes. En plein soleil, ces trajets pouvaient altérer les forces des soldats, qui arrivaient exténués sur les champs de bataille. Pour les protéger le plus possible de la chaleur, des milliers d'arbres ont été plantés. Seulement voilà, depuis les chevaux sont sous les capots. Et à 80 ou 90 kilomètres/heures percuter un arbre c'est souvent fatal. Pour preuve : chaque année cela représente 10% des victimes, soit environ 330 morts. Beaucoup préconisent de les arracher. Plus d'un million d'arbres bordent nos routes.

Mais pour 40 millions d'automobilistes, il y a une autre solution. Plutôt que de dépenser des millions d'euros à arracher les platanes, l'association propose d'installer des glissières de sécurité sur les zones de danger. Et pas pour protéger les radars. En effet, 40 millions d'automobilistes cite la départementale 910 entre Chartres et Paris, où une cabine automatique est protégée par une glissière de sécurité. Alors que juste après, ce sont des platanes qui longent la route. Cherchez l’erreur ! Toutefois même si ces glissières sont un plus pour les automobilistes, elles constituent un vrai danger pour les motards qui les ont surnommées "les guillotines".
Seule solution : les adapter en les doublant. Pour cela, il faudrait que l'ensemble du territoire soit concerné. Le débat fait rage. D'autant que des études suédoises et américaines ont démontré qu'une route bordée d'arbres permet de réduire la vitesse de 5%.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/