1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécheresse : réutilisez l'eau de cuisson afin d'arroser votre potager
2 min de lecture

Sécheresse : réutilisez l'eau de cuisson afin d'arroser votre potager

Pour économiser l'eau, voici quelques astuces afin de continuer à arroser votre potager tout en optimisant l'utilisation de cette ressource manquante.

Récolte d'échalotte dans le potager
Récolte d'échalotte dans le potager
Crédit : Yannick Olland
Sécheresse : réutilisez l'eau de cuisson afin d'arroser votre potager
00:04:26
Sécheresse : réutilisez l'eau de cuisson afin d'arroser votre potager
00:04:26
Pierre Le cultivateur - édité par Charlène Slowik

Cet été, nous avons cruellement manqué d'eau entre les canicules et les sécheresses. Voici donc quelques astuces pour arroser le potager et optimiser cette ressource manquante, et surtout comment la stocker pour la réutiliser.

Tout d'abord, vous pouvez utiliser la technique du paillage. Cela consiste à mettre une couche de paille, de foin, d'herbe séchée directement aux pieds de ses cultures pour éviter que le soleil soit au contact de la terre et éviter d'assécher trop rapidement son sol. Cela va agir comme une protection telle qu'une bâche, mais en agissant de manière naturelle. Cependant, la paille a une durée de vie limitée, notamment par rapport au foin. Il faudra réitérer l'opération deux fois dans l'année minimum

En ce qui concerne l'arrosage, cela dépend des saisons et du moment de l'année. L'été, il est préférable d'arroser le soir tandis qu'au printemps et en automne, ce sera le matin. Pourquoi ? Car en été il fait trop chaud pour arroser la journée. Avec l'évaporation, il va falloir arroser de manière plus importante. Dans tous les cas, il faut éviter d'arroser le feuillage des cultures afin d'éviter les maladies.

En automne, il est préférable d'arroser le soir dans le but de ne pas créer une humidité trop importante la nuit et surtout pour éviter les ravageurs attirés par l'humidité, les fameuses limaces.

Les ollas, un système d'arrosage naturel

Pour votre arrosage, vous pouvez aussi utiliser des ollas pour avoir un système d'arrosage automatique et naturel. Ce sont des pots en terre cuite avec une petite coupelle pour éviter que les insectes ne se noient dans cette eau. Il faut remplir cette jarre, avec de l'eau de pluie de préférence ou de l'eau de récupération. La jarre va ensuite transpirer pour humidifier la terre qui est au contact de cette jarre sur un certain rayon et va arroser vos cultures. Ce système permet ainsi de faire de réelles économies d'eau.

Vous pouvez également vous servir de l'eau de cuisson pour arroser le jardin. L'eau de cuisson des légumes, du riz, des pâtes, des œufs, tout cela peut être réutilisé si vous n'utilisez pas de sel. Cela peut également servir pour arroser les plantes d'intérieur. Attention toutefois, il est nécessaire d'éviter d'utiliser l'eau de cuisson des pommes de terre, trop riche en amidon, qui constitue en revanche un très bon désherbant.

Enfin, pour économiser l'eau dans la salle de bain, des bassines peuvent être utiles. Lorsque vous attendez l'eau chaude pour vous laver, vous pouvez remplir ces bassines placées dans la douche et utiliser ensuite cette eau froide pour le potager.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire