1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Saint-Étienne-du-Rouvray : François Hollande dénonce le "lâche assassinat" perpétré par "2 terroristes se réclamant de Daesh"
1 min de lecture

Saint-Étienne-du-Rouvray : François Hollande dénonce le "lâche assassinat" perpétré par "2 terroristes se réclamant de Daesh"

Le président de la République s'est rendu près de Rouen où un prêtre a été égorgé ce mardi 26 juillet.

François Hollande à Grand-Quevilly, le 17 mai 2016
François Hollande à Grand-Quevilly, le 17 mai 2016
Crédit : AFP / Charly Triballeau
François Hollande évoque un assassinat "lâche" par deux "terroristes se revendiquant de Daesh"
00:01:28
François Hollande évoque le "lâche assassinat" de "2 terroristes se réclamant de Daesh"
00:04:40
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le président François Hollande a assuré mardi 26 juillet que la France mènerait la "guerre" contre le groupe État islamique "par tous les moyens" après l'assassinat d'un prêtre par "deux terroristes se réclamant de Daesh". "Nous sommes face à un groupe, Daesh, qui nous a déclaré la guerre. Nous devons mener cette guerre, par tous les moyens, dans le respect du droit, ce qui fait que nous sommes une démocratie", a-t-il déclaré à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), à quelques mètres de l'église où le prêtre a été égorgé

François Hollande recevra ce soir à l'Élysée l'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, avant de réunir mercredi 27 juillet la Conférence des représentants des cultes en France. Le chef de l'État, qui s'est rendu sur place mardi, "adresse aux familles des victimes ainsi qu'à l'ensemble des catholiques de France, la solidarité et la compassion de la Nation", écrit l'Élysée dans un communiqué. La Conférence des responsables de culte en France (CRCF), créée en novembre 2010, regroupe six instances responsables des Églises chrétiennes (catholique, orthodoxe, protestante), de l'islam, du judaïsme et du bouddhisme. "Cette initiative est justifiée par la volonté des responsables de culte en France d'approfondir leur connaissance mutuelle, par le sentiment de contribuer ensemble à la cohésion de notre société dans le respect des autres courants de pensée, et par la reconnaissance de la laïcité comme faisant partie du bien commun de notre société", peut-on lire sur le site internet de la CRCF. La CRCF s'était notamment associée à l'hommage national aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, soulignant alors que "rien ne doit faire renoncer au dialogue en vue de la construction inlassable et confiante d'une société solidaire et fraternelle".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire