1 min de lecture Paris

Sabine, responsable d'une Ressourcerie à Paris

REPLAY - "Ma France à moi, ce serait une France sans frontière où on puisse se ressourcer si on en a besoin", confie Sabine, 49 ans.

micro generique Ma France à Moi Emilie Baujard
>
Sabine, responsable d'une Ressourcerie à Paris Crédit Image : laressourceriecreative.com/Orélie Grimaldi | Crédit Média : Emilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Loïc Farge

Sabine déambule dans sa Ressourcerie. Ici, des vêtements et des livres. Là, des meubles et de la vaisselle. Derrière cette porte, des bénévoles qui réparent, trient, remettent en état. "Les gens sont contents de donner, parce qu'ils savent que ça va servir à d'autres", affirme-t-elle. Sabine prône le réemploi des choses. Elle récupère et revend à tout petit prix, aidée par des personnes en réinsertion ou en situation d'urgence. À son échelle, elle tente de redonner du sens à notre société de consommation.

Sabine se réjouit aussi du cadre dans lequel elle travaille. Sa Ressourcerie est installée dans les locaux désaffectés de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Dans les anciennes chambres et salle d'opérations, il y a maintenant des associations, et surtout 600 migrants, hébergés ici en urgence et de manière temporaire. "Il faudrait qu'on s'ouvre davantage à tout ce malheur et qu'on en tienne beaucoup plus compte. Ils n'ont pas du tout choisi d'être dans cette situation-là, ils la subissent. On ne pourra encore ignorer le problème comme ça encore longtemps", argue-t-elle.

Travailler avec des réfugiés et des gens en souffrance, tenter de changer notre mode de consommation et de vie : Sabine a conscience d'être un peu à contre-courant parfois. Et elle l'assume totalement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Île-de-France France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants