1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "S'ils avaient voté la loi Mathys pour tous les Français, ils auraient gagné du temps", dit un policier
1 min de lecture

"S'ils avaient voté la loi Mathys pour tous les Français, ils auraient gagné du temps", dit un policier

REPLAY – Régis, policier, est revenu sur la loi Mathys, voté en mai dernier. Le décret autorisant le don de RTT entre fonctionnaires n'a toujours pas été signé.

Christophe Pacaud  Agnes Bonfillon
Christophe Pacaud Agnes Bonfillon
"S'ils avaient voté la loi Mathys pour tous les Français, ils auraient gagné du temps", dit un policier
00:06:59
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon

Votée le 9 mai 2014, la loi Mathys permet le don de RTT entre collègues pour que les bénéficiaires puissent prendre du temps auprès de leurs enfants malades. Depuis sa promulgation, bon nombre de salariés du privée ont pu jouir de cette disposition. Cependant, les fonctionnaires ne peuvent pas en profiter. Et pour cause, le décret y afférant n'est toujours pas signé.

Régis, policier de profession, subit cette injustice avec son épouse Isabelle, gardienne de la paix également. Ce fonctionnaire ne peut donc pas bénéficier du don de RTT de la part de leurs collègues pour rester au chevet de leur petite fille de cinq ans, atteinte d'une forme de cancer incurable. Il se contente alors d'attendre "le top" du ministre de la Fonction publique pour que la signature du décret soit faite et qu'il entre en application.

Il y a énormément de collègues qui veulent faire preuve de solidarité avec nous. Ils ne peuvent pas nous donner leurs jours de congé comme ils le souhaiteraient.

Régis, fonctionnaire de police

Face à cet oubli, Régis et sa femme sont obligés "de se porter malade ou de poser des congés maladie" afin de pouvoir prendre soin de leur fille malade. Dans leur combat, ils peuvent aussi compter sur la solidarité et le soutien de leurs collègues ainsi que de leur hiérarchie.

Pour rester au chevet de notre fille, on est obligé de se porter malade ou de poser des congés maladie. Notre hiérarchie nous a soutenu et encouragé à agir de la sorte, car on n'avait pas d'autre solution.

Régis, fonctionnaire de police
RTL vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire