1 min de lecture Crash A320 Germanwings

Rémi Jouty : "Le copilote a fait des manipulations inhabituelles sur le pilote automatique"

REPLAY – Rémi Jouty, directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses, est revenu sur le crash de l'Airbus de la compagnie Germanwings du 24 mars dernier.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Rémi Jouty : "Le copilote a fait des manipulations inhabituelles sur les commandes automatiques" Crédit Média : Christophe Pacaud,Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Bénédicte Tassart

Près d'un mois et demi après le crash de l'Airbus de la compagnie Germanwings, qui a coûté la vie à 150 personnes, les enquêtes avancent. Des rapports préliminaires du BEA, publiés ce mercredi, ont en effet révélé d'importantes informations sur les éventuelles causes du drame.

Grâce à la lecture des deux boîtes noires retrouvées sur les lieux du crash de l'A320, le BEA a pu recueillir quelques éléments sur l'accident. Ainsi, le copilote Andreas Lubitz, qui s'est retrouvé seul pendant un moment dans le cabine de pilotage, aurait fait des manipulations inhabituelles sur le pilote automatique. Cependant, ses actions n'ont pas eu des effets sur le trajectoire du vol car elles étaient de faibles amplitudes, a déclaré le patron du BEA Rémy Jouty.

Par ailleurs, selon toujours le directeur du BEA, le copilote aurait eu des problèmes psychologiques. Néanmoins, il a vraisemblablement échappé aux contrôles médicaux qui sont pourtant très strictes. Ainsi, après ces rapports préliminaires, le Bureau d'enquêtes et d'analyses va essayer de comprendre pourquoi Lubitz n'avait pas été pris en charge alors qu'il était en difficulté.

Pour les mois à venir, on va essayer de comprendre comment le copilote a pu échapper au système de contrôle médical.

Rémy Jouly, patron du BEA
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Crash A320 Germanwings Accident Mort
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants