1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Régine, la reine de la nuit de retour en version "guinguette"
1 min de lecture

Régine, la reine de la nuit de retour en version "guinguette"

Régine, la chanteuse et comédienne, veut "réhabiliter le bal" en lançant une soirée "guinguette" mensuelle dans son célèbre dancing parisien, le Balajo.

Régine, le 30 août 2013, à Deauville. (archives)
Régine, le 30 août 2013, à Deauville. (archives)
Crédit : AFP PHOTO / CHARLY TRIBALLEAU
AFP

Elle a 84 ans mais rien ne l'arrête. La chanteuse et comédienne Régine va animer chaque mois une soirée "guinguette" au Balajo, le légendaire dancing parisien du quartier de la Bastille à Paris, à partir de mai, avec la volonté de réhabiliter la fête dans les discothèques "où, aujourd'hui, les gens s'ennuient".
"Je veux réhabiliter le bal, la poésie de l'échange des regards et rappeler la valeur de l'invitation à danser entre deux personnes ! Aujourd'hui, les gens s'ennuient dans les discothèques. C'est devenu l'horreur, l'anti-fête: les gens ne se parlent plus, font la tête et dansent tout seuls. Ils ne dansent plus à deux", a déploré Régine qui, jusque dans les années 80, régnait sur un empire de la nuit composé de 24 discothèques portant son nom, toutes sur le même modèle à travers le monde, en gestion directe ou en franchise.

"Aujourd'hui, les gens s'ennuient"

"Faire la fête, je sais faire. J'ai une certaine expérience ! C'est au Balajo que j'ai appris à danser. J'avais 15 ans", a ajouté l'interprète de la "Grande Zoa". Avec orchestre, la "Guinguette de Régine" pourra être déclinée dans d'autres clubs, en France et à l'étranger. Au Balajo, Régine qui reprendra ses grands succès, envisage d'ailleurs cet été un bal avec orchestre et lampions sur les planches de Deauville, sur ce concept.
En 2003, Régine avait fait ses adieux à la nuit lors du trentième anniversaire de son club parisien, près des Champs-Élysées qu'elle venait de céder, souhaitant alors privilégier la chanson, le théâtre et le cinéma. Elle avait finalement rempilé une première fois en 2011 avec une soirée mensuelle, avant un conflit avec les exploitants.
Après avoir été "disc-jockey" dans un club de Saint-Germain-des-Prés ("Le Whisky à Gogo") en 1955, elle a ouvert rapidement son premier club près du Palais-Royal, puis un second rue de Ponthieu devenu rapidement le rendez-vous du Tout-Paris et de la jet set.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du me