1 min de lecture École

Réforme des collèges : une dirigeante syndicale déplore "un ras-le-bol de la profession"

INVITÉ RTL - Frédérique Rolet, la secrétaire générale du SNES-FSU, explique pourquoi elle appelle à la grève dans les collèges le 8 septembre.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Réforme des collèges : "On a un sentiment de lassitude, un ras-le-bol de la profession", déplore une dirigeante syndicale Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Paul Véronique

La rentrée scolaire doit avoir lieu le jeudi 1er septembre et avec elle, une grogne qui monte dans le corps enseignant. Le SNES-FSU (Syndicat national des enseignements de second degré), premier syndicat du secondaire, appelle à une grève dans les collèges, le 8 septembre. En cause, la réforme des collèges et une certaine omnipotence du ministère de l'Éducation nationale.

"Cette réforme n'aura aucun profit, y compris pour les élèves les plus en difficultés", affirme Frédérique Rolet, la secrétaire générale du SNES-FSU, qui appelle à la grève. A contrario, pour la syndicaliste cette réforme va s'accompagner de difficultés supplémentaires pour les professeurs, notamment en créant de nouveaux programmes.

En cause également, un manque d'écoute de la part de l'Éducation nationale.  "On a fait toute une série d'actions l'an dernier (…), mais la ministre n'a jamais souhaité recevoir les organisations syndicales et n'a jamais donné de signes d'ouverture", déplore Frédérique Rolet. Elle ajoute aussi : "C'est comme sur les retraites, il ne suffit pas de dire 'on réforme', c'est 'on réforme pour quoi faire et comment'. Si on se passe de l'avis des principaux intéressés, ça ne marche pas."

À lire aussi
Portail de l'école maternelle du Clos du Noyer à Avignon Vaucluse
Une mère retrouve son fils de 3 ans, censé être à l'école, seul dans Avignon

On a un sentiment de lassitude, un ras-le-bol de la profession

Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU
Partager la citation

De fait, une sorte de découragement s'est emparée du corps enseignant. "On a un sentiment de lassitude, un ras-le-bol de la profession qui est d'autant plus grand qu'il y a avait beaucoup d'espérance au début du quinquennat", témoigne la dirigeante syndicale. C'est un moratoire qu'elle demande maintenant à la ministre, l'objectif étant de construire une réforme de manière plus collégiale. "Passer en force n'est profitable à personne", conclut Frédérique Rolet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Rentrée scolaire Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784656338
Réforme des collèges : une dirigeante syndicale déplore "un ras-le-bol de la profession"
Réforme des collèges : une dirigeante syndicale déplore "un ras-le-bol de la profession"
INVITÉ RTL - Frédérique Rolet, la secrétaire générale du SNES-FSU, explique pourquoi elle appelle à la grève dans les collèges le 8 septembre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/reforme-des-colleges-on-a-un-sentiment-de-lassitude-un-ras-le-bol-de-la-profession-deplore-une-dirigeante-syndicale-7784656338
2016-08-30 10:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0nZOsL7hYAmtn4zF6F_pmw/330v220-2/online/image/2016/0830/7784657481_000-fp1dt.jpg