2 min de lecture Écologie

Recyclage du plastique : l'innovation au service d'une meilleure utilisation

Les emballages en plastique ne cessent de poser problème. Et seule l'innovation semble devoir trouver une solution durable.

Sophie Jousselin Innovations week-end Sophie Joussellin
>
Recyclage du plastique : l'innovation au service d'une meilleure utilisation Crédit Image : IROZ GAIZKA / AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Il est temps de parler de nos futurs emballages de jambon, de yaourt, de légumes. Le monde de l'emballage est en train de faire sa révolution. Il va falloir car les emballages sont une source énorme de pollution. Et on en consomme de plus en plus. Rien à faire, avec le snacking, la restauration a domicile, rien que les pizzas à emporter génèrent plus de 200.000 d'emballages par an. Et le pire c'est le pastique. On est loin d’être débarrassé du plastique, donc il faut absolument le recycler, en faire quelque chose. 

Emmanuel Macron s'est engagé à ce que 100% du plastique soit recyclé en 2025. C'est très ambitieux car aujourd'hui, seulement 25% du plastique est recyclé, essentiellement les bouteilles d'eau minérale. Mais pour les barquettes, les films alimentaires, les gobelets, c'est compliqué.    

Essayer d'utiliser moins de matière

D'abord réduire la matière, la rendre plus légère. La bouteille d'eau minérale a déjà perdu 40% de son poids en 15 ans. Avec des nouveaux matériaux plus résistants, on va pouvoir la rendre encore plus légère. Un industriel de la charcuterie vient de sortir une mousse de canard emballée dans un nouveaux plastique, du polyprolylene, ce qui lui permet de réduire de 20% le poids de son emballage, 9 g par produit. Quand on ajoute des grammes ça fini par faire des tonnes. 

La barquette de jambon, vous avez en général deux plastiques différents, la partie du dessous n'est pas dans la même matière que l'opercule qui recouvre le jambon. Et ça dans les centre de tri, ça ne va pas. Les machines n'arrivent pas à les séparer. Fleury michon propose maintenant un jambon entouré de deux même feuilles de plastique qui là peuvent se recycler. Mais il a fallu des années de recherche. Si les plastiques étaient différents, c'était pour mieux conserver le jambon et qu'il ne devienne pas tout vert en 3 jours. Ils ont travaillé sur la colle, pour qu'elle ne laisse plus passer du tout l'air. C'est de la haute technologie, l'emballage du jambon. 

Travailler la matière et le design

À lire aussi
Un pêcheur français, le 31 juillet 2018, au large de Ouistreham (Normandie). environnement
Surpêche : une décision de l'Union européenne pourrait menacer la survie des océans

L'autre piste est de refaire du plastique avec du plastique. Pour économiser du pétrole. On sait très bien le faire pour le verre. Dans une bouteille de vin, vous avez 75% de verre recyclé. Pour le plastique, on n'en est qu'au début. Procter et Gamble a sorti il y a quelques temps une bouteille de shampoing faite avec des déchets en plastique récupérés sur les plages. Seulement voila, la bouteille était noire. Impossible techniquement de la faire plus claire. Donc ils ont du être ingénieux sur le design. Car tout est calculé. 

Au rayon shampoing, un consommateur met en moyenne 8 secondes pour choisir sa marque. Donc une bouteille noire au départ, ce n'était pas gagné. Le design a sauvé le produit. L'innovation va considérablement changer nos emballages dans les années qui viennent.       

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Environnement Débat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants