1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Radar "mobile-mobile " : la mitraillette de la route
1 min de lecture

Radar "mobile-mobile " : la mitraillette de la route

Lancés en mars 2013, les mobile-mobile sont redoutables. Le principe est simple : celui d'une voiture banalisée qui contrôle en roulant. Cette auto se fond dans la circulation et peut épingler tous les véhicules qui la croisent.

Un radar embarqué à bord d'une voiture de gendarmerie, le 13 juin 2013 à Saint-Andre de Cubzac. AFP / NICOLAS TUCAT
Un radar embarqué à bord d'une voiture de gendarmerie, le 13 juin 2013 à Saint-Andre de Cubzac. AFP / NICOLAS TUCAT
Eclairage - le radar "mobile-mobile"
01:43
Christophe Bourroux

Ce système est imparable. Il peut flasher les véhicules qui doublent mais aussi ceux qui arrivent dans l'autre sens de circulation

De plus, ce système est quasi impossible à repérer de l'extérieur. D'abord parce que ce radar est minuscule (placé à l'avant de la voiture à côté de la plaque d'immatriculation). Et surtout pas de flash visible. En effet, l'appareil fonctionne avec un système infrarouge et c'est donc seulement en recevant un courrier dans votre boîte aux lettres que vous vous rendrez compte que vous avez été "radarisé".

Déjà 450.000 infractions

Depuis mars 2013, date du lancement de ces machines : 450.000 infractions ont été détectées, ce qui a entraîné plus de 270.000 avis de contravention (la différence s'explique par le nombre de clichés exploitables : photos mal prises, plaques peu visibles). 

Après les Renault Mégane et les Peugeot 208, elles arrivent à bord de 31 Citroën Berlingo. Et cet été, les voitures banalisées rouleront dans tous les départements. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/