1 min de lecture Terrorisme

Qu'est-ce que le fichier FSPRT, qui concerne des personnes radicalisées ?

ÉCLAIRAGE - Une centaine de personnes inscrites à ce fichier peuvent détenir des armes.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration) Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

L'annonce fait quelque peu désordre. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a reconnu mardi 5 juillet qu'une centaine de personnes détenaient un port d'arme alors qu'elles sont inscrites au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Le ministre d'État l'a fait savoir lors de son audition devant la commission des lois du Sénat dans le cadre de l'examen du nouveau projet de loi antiterroriste.

Cette déclaration intervient peu après l'attentat raté du 19 juin sur les Champs-Élysées à Paris. "La personne qui voulait commettre cet attentat était inscrite au fichier S et était, en même temps, détentrice d'armes de manière tout à fait légale. C'est un signe de dysfonctionnement", déplorait-il dans un entretien au Figaro. Cependant, la fiche S et le fichier FSPRT sont deux documents bien distincts.

Au mois d'octobre 2016, selon un bilan du Journal du dimanche, le fichier FSPRT contenait 15.000 individus. Il a la particularité de cibler les personnes surveillées pour leur appartenance à la mouvance islamiste radicale. Depuis mars 2015, date de sa création par un décret au Journal officiel, le fichier est notamment utilisé par la Direction générale de la sécurité intérieure. Il est aussi alimenté, comme le rapporte Numerama, par les signalements faits au Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation via le numéro vert (0800.005.696) et le site stop-djihadisme.gouv.fr.

À lire aussi
Le détenu radicalisé de la prison d'Alençon-Condé-sur-Sarthe interpellé Prisons
Attentat de Condé : 5 détenus de la prison en garde à vue

Comme le souligne Le Monde, le fichier FSPRT est considéré comme étant "plus pertinent" que celui des personnes recherchées (FPR) dans lequel figure la sous-catégorie des fiches S. En effet, les fichés S ne le sont pas forcément pour des problèmes de radicalisation islamiste, comme le démontrait une affaire visant un journaliste de Taranis News.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Police Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789241332
Qu'est-ce que le fichier FSPRT, qui concerne des personnes radicalisées ?
Qu'est-ce que le fichier FSPRT, qui concerne des personnes radicalisées ?
ÉCLAIRAGE - Une centaine de personnes inscrites à ce fichier peuvent détenir des armes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/qu-est-ce-que-le-fichier-fsprt-qui-concerne-des-personnes-radicalisees-7789241332
2017-07-06 23:44:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fcxim5eJ65ZpVUt9yekACg/330v220-2/online/image/2017/0525/7788708551_un-commissariat-de-police-illustration.jpg