1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi les citadins rêvent de la campagne mais restent en ville
1 min de lecture

Pourquoi les citadins rêvent de la campagne mais restent en ville

REPLAY / INFO RTL - Les citadins rêvent de la campagne, mais se disent heureux en ville. C'est la conclusion d'une étude CSA pour l'Observatoire du Bonheur. Un paradoxe bien français.

Une vue aérienne de Paris (illustration)
Une vue aérienne de Paris (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Joël Saget
Pourquoi les citadins rêvent de la campagne mais restent en ville
04:01
Rencontre avec des Parisiens amoureux de la ville
00:47
Philippe Corbé & Loïc Farge

Français des villes, Français des champs : c'est le dilemme qui apparaît dans une grande étude CSA pour l'Observatoire du Bonheur, que vous a révélée vendredi 26 juin. Ce qui est frappant dans cette enquête, c'est que deux constats un peu contradictoires se télescopent.

D'abord, les Français trouvent que le bonheur est dans le pré. Ils sont deux sur trois à rêver de vivre à la campagne. Rien de surprenant pour le sociologue Jean Viard, qui rappelle que des études menées il y a vingt ans "disaient déjà la même chose". Il parle d'une "constante forte de la culture française".
Il y voit deux explications. D'abord le fait que "nous avons été un pays tardivement rural" ; ensuite la permanence d'un "grand mythe collectif de la république paysanne". Les Français rêvent de campagne, de manière un peu vague et fantasmatique. Mais concrètement, à peine un sur cinq se dit prêt à vivre dans une commune très petite.

La moitié des Français habitent en réalité à côté de la ville

Jean Viard, sociologue
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/