1 min de lecture Architecture

Pour le maire de Versailles, "l'architecture est l'art le plus démocratique"

INVITÉ RTL - La 1ère édition de la Biennale d'architecture et de paysage (BAP) de la région Île-de-France vient d'ouvrir ses portes samedi 4 mai à Versailles. François de Mazières, le maire de la commune, parle de la ville et des maisons du futur.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Pour le maire de Versailles, "l'architecture est l'art le plus démocratique" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Julien Chabrout

La Biennale d'architecture et de paysage (BAP) vient d'ouvrir ses portes samedi 4 mai à Versailles (Yvelines). C'est la première édition de cet événement ouvert au grand public qui se déroule jusqu'au 13 juillet. 

François de Mazières, le maire de Versailles et commissaire de la BAP, explique que ce rassemblement initié et organisé par la région Île-de-France a pour but de "faire aimer l'architecture et d'en discuter". "Il faut dire aux gens : 'allez-y' car vous allez découvrir des lieux extraordinaires", lance l'élu Divers droite, soulignant qu'il est bien que cette Biennale "se déroule dans cette ville d'histoire" qu'est Versailles et que cette "grande manifestation manquait".

"On vit aujourd'hui une sorte de révolution car on veut une ville qui soit équilibrée et tournée vers la nature et le paysage", estime François de Mazières. "Tous les architectes et urbanistes pensent que c'est vraiment le moment de travailler sur le défi climatique", déclare le maire de Versailles.

"L'architecture est l'art le plus démocratique"

François de Mazières a son idée sur les villes et les maisons du futur. "L'idée est que ces maisons soient agréables à vivre. On est sorti d’un 20e siècle où l'on a cru que l'on pouvait faire le même immeuble partout dans le monde. Aujourd'hui on y revient", estime-t-il. Il poursuit : "L'habitat doit être vraiment pensé par son environnement et il va donc être différent d'un lieu à l'autre. C'est ça qui en fait l'intérêt et la beauté."

À lire aussi
Franck Riester à l'Élysée le 17 octobre 2018 Notre-Dame de Paris
Notre-Dame : Franck Riester juge "pas acceptables" les propos du général Georgelin

Le commissaire de la BAP évoque "une démarche de plus en plus collaborative" car "on voit que de plus en plus de gens veulent participer à la conception" en matière d'architecture. Selon lui, "l'architecture est l'art le plus démocratique qui soit car il se donne à tout le monde gratuitement" même si "on en parle très peu". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Architecture Île-de-France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants