1 min de lecture Info

Pollution : les contrôles routiers se multiplient sur le périphérique parisien

REPORTAGE - Avec le pic de pollution qui frappe la région parisienne, les contrôles surprises se multiplient sur le périphérique parisien pour faire respecter les limitations de vitesse.

Avec la pollution les contrôles s'intensifent sur le périphérique.
Avec la pollution les contrôles s'intensifent sur le périphérique. Crédit : RTL
160x130 - Laura Maucci
Laura Maucci et La rédaction numérique de RTL

L'une des premières mesures prises lors d'un épisode de pollution en Île-de-France a été d'abaisser la vitesse autorisée sur les axes routiers. 60km/h au lieu de 70km/h sur le périphérique, ou bien encore 110km/h au lieu de 130km/h sur les autoroutes franciliennes.

Pour faire respecter ces limitations exceptionnelles, la police multiplie les contrôles routiers. Le dispositif policier est important. 700 agents sont déployés en Île-de-France. Leur rôle? vérifier la vitesse des automobilistes ainsi que la validité du contrôle technique des véhicules.

10 200 infractions relevées jeudi en Île-de-France

Ce vendredi matin, on enregistrait 200 km de bouchon en région parisienne. Porte de la Chapelle, on ne comptait plus le nombre de véhicules arrêts sur le côté. Lors du contrôle, les policiers utilisent un boitier bleu avec deux sondes pour vérifier l'état du moteur et les tuaux d'échappement.

Maël, automobiliste, s'est rangé sur le côté : "ça m'ennuie parce que j'ai été pris avec un contrôle technique dépassé depuis 3 mois". Résultat une amende de 90 euros. Mais Maël n'est pas le seul à se faire verbaliser. Françoise Hardy, sous-directrice régionale à la circulation, évoque des chiffres plutôt impressionnants : "Hier, jeudi, on a relevé 10 200 infractions, pour la plupart des excès de vitesse".

À lire aussi
Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris le 12 décembre 2018 coronavirus
Covid-19 : le parquet de Paris ouvre une enquête sur la gestion de la crise

Dès samedi matin, plus de limitation de vitesse exceptionnelle sur le périphérique comme sur les autoroutes franciliennes. Mais si l'alerte pollution persiste au delà du week-end, la Région pourrait envisager la mise en place d'une circulation alternée.

>
La première loi encadrant la pollution remonte à 1961 Crédit Média : Maud de Carpentier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Police Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants