2 min de lecture Société

Pédophilie dans l'Église : comment le cardinal Barbarin gère son chemin de croix médiatique

REPLAY - Le primat des Gaules ne fera pas le traditionnel chemin de Croix dans les rues de Lyon lors du Vendredi saint. Il a embauché des spécialistes de la communication de crise.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Pédophilie dans l'Église : comment le cardinal Barbarin gère son chemin de croix médiatique Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Pour marquer la crucifixion du Christ, comme chaque année, le cardinal Barbarin avait prévu de porter sa croix, dans les rues de Lyon vendredi 25 mars. Trois jours avant Pâques, il devait traverser les deux ponts enjambant le Rhône et la Saône, monter la colline de Fourvière jusqu'à la basilique. Finalement, le cardinal ne sortira pas de la cathédrale Saint-Jean. Le chemin de croix se fera en intérieur. Les télévisions ne filmeront donc pas Philippe Barbarin montant la colline de Fourvière.

Sa croix médiatique était déjà suffisamment lourde, ont sans doute jugé l'évêché et ses conseillers en communication. Car le diocèse de Lyon a fait appel à une société baptisée "Gestion de crise", fondée par Guillaume Didier, l’ancien porte-parole du ministère de la Justice sous Chirac et Sarkozy, habitué de ces "crises médiatiques de haute intensité".

Le diocèse de Lyon assailli de coups de fil

Guillaume Didier a déjà commencé à répondre aux journalistes il y a trois semaines. Il faut dire que le diocèse de Lyon est assailli de coup de fils. Guillaume Didier conseille donc le cardinal - quand il se laisse conseiller - et il tente d’expliquer aux journalistes ce qu'a fait ou n'a pas fait le cardinal. Il démine. Et il va continuer.

À lire aussi
Des avions EasyJet à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, Paris (archives). faits divers
Rennes : il lance une fausse alerte à la bombe pour ne pas voir ses parents

Dans quelques jours, le journal La Croix, par exemple, publiera une nouvelle enquête. La Croix, journal catholique, sans prendre la défense du cardinal, s’est prononcé contre les appels à sa démission "qui ne règle rien". Mais il a été le premier quotidien national à publier une enquête fouillée et précise sur le prêtre pédophile, le père Preynat. C’est Isabelle de Gaulmyn, la rédactrice en chef du quotidien, qui a envoyé une de ses enquêtrices à Lyon pour écouter les victimes, qui - c’est ce qui frappe la rédaction de La Croix - sont des catholiques restés pratiquants.

Le prêtre représente encore le sacré

Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef de "La Croix"
Partager la citation

Les lecteurs de La Croix ne reprochent pas à leur journal de traiter l’affaire, comme ça avait été le cas en 2001 lors du procès de l’évêque Pican, condamné pour "non-dénonciation de crimes pédophiles". C’était une autre époque. Une partie des lecteurs de La Croix, en revanche, reprochent au quotidien d’avoir contribué à "l'engrenage médiatique" qu'Isabelle de Gaulmyn d’ailleurs analyse très bien : "Il y a une forme de fascination avec le double tabou de la pédophilie et du prêtre qui représente encore le sacré. Cela explique en partie l'écho médiatique que rencontre ce genre d'affaire", affirme-t-elle.

L'Église encore vue comme une "institution puissante"

L’autre explication de ce "succès médiatique" de cette affaire, c'est la perception de l’Église par le grand public : elle est encore vue comme une "institution puissante", alors qu’il n’y a plus que 4,5% de Français qui vont à la messe.

Le fait de faire appel à des spécialistes de la communication de crise pourrait d'ailleurs avoir tendance à renforcer l'impression d'une "institution sur la défensive" qui "cherche à conserver son pouvoir". Cela n’abrégera pas obligatoirement le chemin de croix du cardinal Barbarin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Église Pédophilie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782520574
Pédophilie dans l'Église : comment le cardinal Barbarin gère son chemin de croix médiatique
Pédophilie dans l'Église : comment le cardinal Barbarin gère son chemin de croix médiatique
REPLAY - Le primat des Gaules ne fera pas le traditionnel chemin de Croix dans les rues de Lyon lors du Vendredi saint. Il a embauché des spécialistes de la communication de crise.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pedophilie-dans-l-eglise-comment-le-cardinal-barbarin-gere-son-chemin-de-croix-mediatique-7782520574
2016-03-24 12:09:59
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kE6qANvBuU5renJwLApifA/330v220-2/online/image/2016/0324/7782523979_le-cardinal-barbarin-archeveque-de-lyon-est-soupconne-de-ne-pas-avoir-denonce-des-faits-d-agressions-sexuelles-commis-par-deux-pretres.jpg