3 min de lecture Crime

L’affaire Alexandre Junca

REPLAY - Cinq ans après la mort d’Alexandre Junca, cet adolescent de 13 ans, disparu le 14 juin 2011 et retrouvé démembré dans le gave de Pau, la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques vient de fixer les dates du procès des quatre accusés de ce terrible crime.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
L'affaire Alexandre Junca Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

On vient d’apprendre que le procès des meurtriers du petit Alexandre Junca se tiendra du 7 au 17 juin prochain, devant la cour d’assises de Pau. Nous revenons sur l’affaire, en partenariat avec Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller, que nous aurons en ligne dans quelques instants, parle d’une affaire terrible qui "révulse les consciences".

À lire aussi
Dany leprince crime
Le boucher de la Sarthe

Le samedi 4 juin 2011, vers 22h45, un jeune collégien âgé de 13 ans, Alexandre Junca rentre à vélo au domicile de son père, à Pau, après avoir passé une soirée sans histoire avec des amis. Il n’arrivera jamais chez lui. Il a en effet disparu mystérieusement à quelques centaines de mètres à peine de son domicile. Il est vu vivant pour la dernière fois, par une caméra de surveillance, à 22h51. Ensuite, plus rien. Le mystère…

Le 26 juin, on saura qu’il s’agit bien d’une affaire criminelle, après la découverte, dans le gave de Pau, d’un fémur appartenant au jeune homme. D’autres parties de son corps seront découvertes le 20 octobre suivant. Et il faudra attendre le 3 avril 2013 pour que la police judiciaire identifie les 4 auteurs de ce drame ignoble, qui risquent désormais une condamnation à perpétuité.

Nous revenons sur cette enquête hors norme avec la journaliste du Parisien Louise Colcombet

Quatre personnes jugées pour le meurtre d'Alexandre Junca

Mikaël Baehrel, Christophe Camy, Fatima Ennajah et Claude Ducos, seront jugés du 7 au 16 juin prochain par la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau, cinq ans après la mort d'un adolescent de 13 ans, Alexandre Junca. Les deux premiers seront jugés pour "violences ayant entraîné la mort". Fatima Ennajah pour non dénonciation de crime et Claude Ducos pour destruction de preuves et de recel et d’atteinte à l’intégrité d’un cadavre (il est soupçonné d'avoir découpé puis dissimulé le cadavre). 

A Pau, le samedi 4 juin 2011 au soir, un jeune collégien âgé de 13 ans, Alexandre Junca, rentre à vélo au domicile de son père après avoir passé une soirée sans histoire avec des amis. Il a promis de rentrer avant 23h. Mais il disparaît mystérieusement à une centaine de mètres de chez lui. Il est vu vivant pour la dernière fois, par une caméra de surveillance, à 22h51, circulant seul sur son vélo, en direction du domicile de son père. Ensuite, plus rien. Le mystère… Sa disparition inquiétante est signalée à la police par les parents dès le dimanche en fin de journée. Les proches d’Alexandre ne croient pas à la fugue. Cela ne correspond pas à la personnalité du collégien.

Le jeune Alexandre Junca
Le jeune Alexandre Junca Crédit : AFP / FAMILLE JUNCA

Le 26 juin 2011, les espoirs de retrouver Alexandre vivant s’effondrent… un fémur en partie couvert de chair est découvert dans le gave de Pau par un SDF. Il faudra cependant attendre le résultat des analyses ADN, 4 jours plus tard, pour que la mort de l’adolescent devienne une certitude. 

C'est seulement deux ans plus tard, le 3 avril 2013, que l’enquête sur la mort d’Alexandre Junca va rebondir. Ce jour-là, cinq personnes sont placées en garde à vue dans quatre villes du sud-ouest. Après 93 heures de garde à vue, un des suspects  avoue le meurtre d’Alexandre, il s'appelle Mickaël Baehrel. La suite de l'instruction mettra en cause au moins deux complices, Christophe Camy et Claude Ducos.

Une émission réalisée en partenariat avec Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Nos invités

Louise Colcombet, journaliste au Parisien ; Me Emmanuelle Leverbe, avocate de Philippe Junca ; Jean-Christophe Muller,  procureur de la république de Pau ; Me Emmanuelle Legrand-Bogdan, avocate au barreau de Pau. Avocat de Christophe Camy ; Maitre Jozy-Jean Bousquet, avocat au barreau de Beziers. Avocat de Claude Ducos.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Meurtre Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782621353
L’affaire Alexandre Junca
L’affaire Alexandre Junca
REPLAY - Cinq ans après la mort d’Alexandre Junca, cet adolescent de 13 ans, disparu le 14 juin 2011 et retrouvé démembré dans le gave de Pau, la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques vient de fixer les dates du procès des quatre accusés de ce terrible crime.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/partenariat-le-parisien-l-affaire-alexandre-junca-7782621353
2016-03-31 11:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rO_kt-CSFow4vEFWkCTl-g/330v220-2/online/image/2014/0624/7772819996_des-enqueteurs-realisent-des-fouilles-pres-de-pau-le-20-octobre-2011-apres-la-disparition-d-alexandre-junca.jpg