1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : une professeur suspendue pour racisme et antisémitisme
1 min de lecture

Paris : une professeur suspendue pour racisme et antisémitisme

REPLAY - Une enquête est ouverte contre une enseignante du lycée Janson-de-Sailly (XVIe arrondissement), qui postait des messages racistes sur Facebook.

Le lycée janson de Sailly rue de la Pompe
Le lycée janson de Sailly rue de la Pompe
Paris une professeur suspendue pour racisme et antisémitisme
01:41
Vincent Serrano & Ludovic Galtier

Elle enseigne l'anglais en "prépa" littéraire dans le lycée très renommé Janson-de-Sailly, dans le XVIe arrondissement de la capitale. C'est l'une des deux meilleures "prépa" de France. Depuis plusieurs mois, elle postait sur son compte Facebook des messages à caractère antisémite. Le rectorat l'a suspendue. Une enquête administrative est en cours et une procédure disciplinaire est engagée.

Ce sont les élèves eux-mêmes qui ont alerté la direction de l'établissement sur l'existence de ces messages. Des messages qu'ils découvraient de façon quasi quotidienne sur le réseau social Facebook. Celle qui enseignait dans l'un des lycées les plus prestigieux de France y déversait des publications inappropriées aux yeux de Jean qui vient de terminer dans ce lycée sa classe préparatoire. "Parfois antisémite, négationniste. Il y avait un message qui était assez choquant, c'était que "la Shoah avait été orchestrée par les juifs, que Hollande était supposément juif. C'était assez régulier, un ou deux messages par jour."

Vers une exclusion définitive de cette professeure ?

Il se dit surpris, choqué puisque sa professeur ne laissait, selon lui, rien transparaître pendant les cours. "Pas mauvaise en plus. Ses cours étaient assez bien. Après au sein de la classe, il y avait des débats. Est-ce que c'était de la liberté d'expression ? Est-ce que c'était acceptable ou pas ? Ce n'est pas admissible qu'une professeure, un membre de l'Éducation nationale, tienne des propos pareils."

Une enquête administrative vient d'être ouverte. Son objectif : savoir si cette enseignante tenait ce genre de propos pendant les cours. L'enquête devrait aboutir en septembre et pourrait conduire à terme à l'exclusion définitive de cette professeure d'anglais des effectifs de l'Education nationale.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/