2 min de lecture Société

Paris : retrait d'affiches d'une association anti-PMA et anti-GPA après une polémique

VU DANS LA PRESSE - L'association Alliance Vita a investi les gares franciliennes d'une campagne de pub. Anne Hidalgo s'est dite "choquée", des affiches ont été retirées.

Tugdual Derville, porte-parole de la Manif Pour Tous et délégué général d'Alliance Vita
Tugdual Derville, porte-parole de la Manif Pour Tous et délégué général d'Alliance Vita Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

"La société progressera à condition de protéger la maternité/la paternité/la vie/la différence". Un slogan court, des images en noir et blanc sur un fond noir, une campagne de pub sobre, avec un "message consensuel" selon l'association Alliance Vita qui en est à l'origine. Face à la polémique, les affiches de l'association anti-PMA et anti-GPA ont dû être retirées, lit-on sur le site de l'Obs

Ce jeudi 2 janvier, la régie Mediatransports, qui gère les espaces publicitaires, a placardé les affiches d'Alliance Vita sur plusieurs centaines de panneaux d'affichage dans les gares parisiennes et transiliennes. L'association a été particulièrement active dans la lutte contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, et reste mobilisée contre l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. 

Dans un communiqué, l'association se targue "d’alerter l’opinion sur les dangers" de la révision des lois de bioéthique. Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, affirme que la campagne rappelle "quatre principes d’écologie humaine qui fondent la vie en société : respect de la paternité, de la maternité, de la différence et de la vie", des principes qui "devraient être consensuels en démocratie." 

Les élus parisiens montent au créneau

Rapidement, des internautes ont réagi à cette campagne publicitaire. La maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est dite "profondément choquée et indignée" et a demandé "que ces affiches soient retirées immédiatement." L’adjoint au maire du IIe arrondissement de Paris, Maxime des Gayets, a estimé pour sa part que "une association comme @allianceVITA qui entrave le droit à l’ ne peut faire campagne ainsi dans l’espace public."

À lire aussi
Aucune loi ou décret qui oblige un propriétaire à suspendre ou réduire les loyers pendant cette période de confinement Chômage
Coronavirus : peut-on repousser le paiement du loyer quand on est au chômage partiel ?

Le compte Twitter "Paris Pas Rose" a même appelé les internautes choqués à contacter la régie publicitaire Médiatransport pour demander le retrait de la campagne

Mediatransport fait machine arrière

Jointe par l'Obs, la régie Mediatransports a annoncé que deux visuels, ceux concernant la maternité et la paternité, vont être retirés. Sa présidente, Valérie Décamp, a indiqué : "nous respectons la pluralité des expressions dès lors que les messages que nous diffusons ne sont pas en contradiction avec notre devoir de neutralité. C’est le cas de ces deux visuels militants." Elle évoque une "négligence" et un "dysfonctionnement." Sur les réseaux sociaux, la décision de Mediatransports a été saluée

Alliance Vita riposte

Sur son compte Twitter, le délégué général d'Alliance Vita a très fortement manifesté son mécontentement. Il évoque une "police de la pensée", mettant en parallèle une campagne de militant vegan non "censurée" et la campagne d'Alliance Vita. Interpellant Anne Hidalgo, il indique que "l'injonction à la censure est indigne du débat", l'invitant à "discuter avec nous du droit des femmes face à l’emprise croissante des biotechnologies sur leur corps, via la procréation."

Un échange a aussi eu lieu entre le secrétaire général d'Alliance Vita et la présidente de Mediatransports. Le premier a interpellé la seconde : "Est-il vrai que vous annoncez sans tenter de nous contacter le retrait de nos affiches ?" "Nous maintenons la campagne avec le visuel 'respecter la différence'", a-t-elle répondu. Le secrétaire général a "saisi son avocat", demandant "le maintien". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société PMA Gpa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants