2 min de lecture Police

"On est parfois surpris en bien" : le patron de la BRI raconte son métier

INVITÉ RTL - Christophe Molmy, chef de la Brigade de Recherche et d'Intervention, a publié en janvier "Quelque part entre le bien et le mal" (La Martinière), son dernier roman policier.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
"On est parfois surpris en bien" : le patron de la BRI raconte son métier Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Plus de vingt ans qu'il baigne dans la violence, les meurtres, les truanderies... Le patron de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), Christophe Molmy, pratique l'écriture en guise d'exutoire. Il a publié en janvier 2018 son dernier polar, Quelque part entre le bien et le mal (éd. La Martinière), qui met en lumière, à travers une histoire policière très réaliste, les complexités de la nature humaine. 

"Une des leçons que j'ai apprises très vite de ce métier, c'est que la nature humaine est très complexe, confie Christophe Molmy. On a tous des failles. Face à des criminels, on se rend compte parfois qu'ils ont des côtés attachants (...). Ce n'est pas aussi manichéen qu'on pourrait le croire ou qu'on voudrait le croire, car il serait pratique de classer les gens par case. Et cela est à la fois déstabilisant et intéressant", explique-t-il.

"On est surpris en bien parfois, ça arrive", explique le policier, qui a vécu de l'intérieur les pires événements de ces dernières années, à commencer par Charlie Hebdo, l'HyperCacher ou le Bataclan. Dans ses romans policiers, Christophe Molmy associe ses deux métiers, auteur et "grand flic". 

À lire aussi
Des policiers devant un commissariat faits divers
Bouches-du-Rhône : un policier se suicide avec son arme de service

Une plongée réaliste dans le monde policier

Dans son dernier roman, le patron de la BRI propose "de voir comment se nouent les enquêtes entre les différents services". "L'idée est de voir comment plusieurs enquêtes s'entrechoquent", explique-t-il, dépeignant notamment un personnage travaillant dans un commissariat ou un autre dans un service de police judiciaire. "La première intention est d'amener les services de police un peu plus à la lumière et de faire voir à quel point les gens sont investis, passionnés, donner peut-être envie, d'ailleurs, de rejoindre ce métier."
Tout commence avec une histoire de suicides inexpliqués. L'enquête conduit les différent services de police à se rencontrer. "L'affaire de commissariat mène à une affaire de PJ qui en croise une autre et petit à petit les différents dossiers se tressent entre eux et ils sont amenés à travailler ensemble", raconte Christophe Molmy. Quelque part entre le bien et le mal offre une plongée très réaliste dans le monde policier, notamment grâce au vocabulaire employé, qui reflète le vécu de son auteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police BRI Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792580258
"On est parfois surpris en bien" : le patron de la BRI raconte son métier
"On est parfois surpris en bien" : le patron de la BRI raconte son métier
INVITÉ RTL - Christophe Molmy, chef de la Brigade de Recherche et d'Intervention, a publié en janvier "Quelque part entre le bien et le mal" (La Martinière), son dernier roman policier.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/on-est-parfois-surpris-en-bien-le-patron-de-la-bri-raconte-son-metier-7792580258
2018-03-11 19:56:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aWqzQuRuZym7_KZGWhgr1Q/330v220-2/online/image/2018/0311/7792580465_le-patron-de-la-brigade-de-recherche-et-d-intervention-bri-christophe-molmy-ici-en-2016.jpg